La Windows Surface fait son show au Gadget Live ! (Londres)

Je sais ça fais un bail maintenant que mon dernier article a été posté mais pour ma défense, je suis actuellement en Erasmus où le temps n’est pas à la rédaction d’article de blog malheureusement.

J’ai cependant réussi à m’échapper de cette expérience sociale pour un bref moment de découverte technologique : le Gadget Live Show (Londres).

Au menu : découverte de la nouvelle Wii U, de la nouvelle tablette Windows Surface de Microsoft, du dernier HTC équipé de Windows 8, Halo 4 (pas trop mon domaine de prédilection, mais un bon moment de détente, même si j’ai perdu ^^), des jeux commandés par l’esprit (concept intéressant mais malheureusement encore loin d’être au point). Enfin bref un bon moment de détente et de découverte !

Pour aller plus loin, je me contenterais de ce qui m’a marqué. La tablette Windows Surface équipée de Windows 8 (testée en version Windows RT).

Je dois dire qu’au début, j’étais sceptique. Cela me paraissait un peu trop beau pour être vrai. De plus, n’étant pas une grande fan du système windows, que je trouve parfois vraiment compliqué et peu intuitif, j’étais partie avec des a priori plutôt négatifs.

Mais en fin de compte cette tablette a beaucoup à offrir. Premièrement, le design offre un véritable confort d’utilisation de par la taille, la brillance de l’écran et surtout le support intégré à la tablette, lui permettant de tenir debout sans besoin d’un accessoire séparé. A cela s’ajoute un poids peu significatif lui permettant d’être un compagnon de voyage idéal. De plus, le clavier offert par le rabat est d’un confort étonnant, malgré quelques secondes d’adaptation (il suffit juste de poser les doigts sur les lettres en exerçant une infime pression, pas un geste encore très naturel). Et l’effet 2 en 1 procuré par ce rabat (protection et clavier) est appréciable. Ayant personnellement une Asus Transformer TFT 300, je conclus que sur cette aspect la Surface peut être un concurrent potentiel.

L’interface et la fluidité de navigation sont également très appréciables. Ceci étant aidé par les spécifications technique de la machine qui a de quoi rendre jalouses ses concurrentes (2GB de RAM, Processeur Quad Core Nvidia Tegra 3, 32Gb minimum de stockage). Bref un joli bijou. Tout est relié et chaque programme peut être balayé d’un doigt pour passer au précédent. La possibilité de basculer entre le « Starting Menu » avec les menus en couleurs personnalisables et un écran d’ordinateur classique est véritablement ingénieuse, permettant de passer de la simplicité à la profondeur d’un programme. Elle est aussi simple à utiliser et intuitive que l’interface mobile Windows Phone 7,5.

Menu Starter

Menu Starter

Mon seul regret est que je n’ai pas pu tester de jeux sur cette tablette, ceux présents sur la version de démonstration étant en ligne et nécessitant un compte Xbox Live. Un autre test à ajouter à ma To-Do list!

Encore désolée pour mon absence sur la blogosphère. Mon inspiration technologique devrait véritablement faire son retour mi-janvier, quand je retrouverais ce beau pays qu’est la France 😉

See you then!

Publicités