Test iOS 7 : une bouffée d’air frais pour l’iOS, sans innovation majeure.

Ok, je ne suis pas développeuse mais j’ai réussi à mettre la main sur une version iOS 7 bêta pour mon iPhone 5. Alors, est-ce que ça vaut le coup ? Let’s see.

ios-7

DESIGN

Un réel changement pour la première fois depuis la sortie de l’iPhone en 2007. Tout est en transparence et en jeu d’animation pour changer d’applications. Pour ça, juste un mot : ENFIN! En revanche, après une longue utilisation je trouve que les couleurs de certaines applications sont vraiment trop fluo et puis vraiment, niveau imagination, Apple me déçoit encore. On remarque au fil de la navigation une réelle et forte inspiration auprès de Microsoft et de ces Windows Phones, ainsi qu’auprès de Android. La seule petite « innovation » présente est l’effet avec le fond d’écran, visible en relief derrière les applications à l’aide d’un petit mouvement de la main. Et encore, Samsung est largement en avance sur le reste du marché pour tout ce qui touche au mouvement (Samsung Galaxy S3 et S4).

L’inspiration Windows se retrouve ainsi notamment dans les applications Message, Mail et Safari où les boutons sont bien plus petits, bleus et plus élégants et épurés que ce que proposait Apple dans ses précédentes versions. Ce design se retrouve ensuite sur la plupart des application « made in » Apple comme Contacts, Rappels, Météo, Calendrier ou Horloge.

image-4

image-10

image-3

image-2

Vidéo réalisée par Sean Rosairo

FONCTIONNALITÉS

Là encore, je suis surprise du manque d’imagination et d’innovation de la firme à la pomme. On retrouve des fonctionnalités déjà existantes sur les smartphones concurrents ainsi que dans les différents jailbreak concoctés au fil des années sous iOS par des développeurs aguerris et frustrés du manque de possibilités du système d’Apple comme Centre de Contrôle (équivalent de SB Settings et du centre de notification d’Android).

image-5

Mais cette mise en place de Centre de Contrôle, copie ou non, est un vrai plus par rapport à la version précédente. A portée de main, en un slide de bas en haut de l’écran, depuis n’importe quelle application, on peut maintenant accéder aux Wifi, Mode avion, Bluetooth, Rotation, Calculatrice, Lampe torche, Mode « Ne pas déranger », Luminosité, Appareil photo, Horloge, iTunes et Airdrop. Même depuis l’écran verrouillé. Un vrai plus qu’on attendait plus.

La recherche dans l’iPhone est maintenant accessible par un slide vers le bas depuis le haut de l’écran. Intéressant mais parfois gênant quand on veut accéder à une application sur le haut de sa page ou faire glisser le centre de notification.

image-11

Le multi-tâches est lui aussi revisité, enfin par rapport aux précédentes versions d’iOS, parce que sinon, on retrouve étrangement un multi-tâches très proche de celui d’Android Jelly Bean : applications les unes à la suite des autres horizontalement avec un aperçu de chacune que l’on ferme en un slide. Seule différence : on doit slider vers le haut pour fermer l’appli et non vers le bas comme sur Android. Ah c’est beau le progrès.

image-9

Les dossiers d’applications peuvent maintenant contenir un nombre illimité d’applications. Là encore, enfin!

image-12

Le centre de notification est maintenant accessible depuis la page verrouillée de l’iPhone. Pour ma part je trouve ça inutile sachant que mes notifications apparaissent déjà sur cette page d’accueil quand je ne les ai pas vues. Pas vraiment de réel intérêt.

image-6

Niveau batterie, la version bêta n’étant pas vraiment optimisée, la durée de vie diminue encore. De quoi me demander si je pourrais finir ma journée sans faire un arrêt au stand. Inquiètant, j’espère que les développeurs sont sur le coup.

L’application Photo permet une meilleure organisation par « Moments » de vos clichés et plus simplement en vrac comme les miens l’étaient. Un petit plus qui s’avère agréable pour retrouver des moments précis lorsqu’on se remémore le bon vieux temps au cours d’une soirée entre amis. Dommage que, pour un grand nombre de photos (11), on ne puisse pas directement partager par mail, il faut d’abord passer par « Copier » et ensuite aller dans l’application mail pour partager ses photos. Pas très intuitif.

image-8

L’appareil photo se dote, lui, d’effets (applicables AVANT la prise de clichés, wahou) type Sepia, Noir et Blanc etc., ainsi que d’une caméra panoramique et d’un appareil « Square » permettant de prendre des photos « coupées » en haut et en bas. Pas de révolution non plus ici.

Facetime Audio fait son entrée. Jusque là je n’en ai pas vraiment eu l’utilité, sachant que je n’utilise Facetime que pour la conversation Vidéo. Maintenant la plupart des gens ont un forfait avec appels illimités ou m’appellent via Viber lorsqu’ils ont le Wifi. Je ne sais pas si à l’usage cette application deviendra un indispensable mais pourquoi pas.

EN BREF

Donc comme vous avez pu le comprendre, l’iOS 7 apporte surtout des changements en terme de design et dévoilent quelques nouvelles fonctionnalités considérées comme indispensables dans le monde des smartphones. Pas de réelles innovations et beaucoup d’inspiration extérieure font que cet OS n’est pas un avantage compétitif mais une simple mise à niveau d’Apple face au marché. Si vous attendiez cet OS pour vous convaincre de sauter dans le train Apple, je vous conseille d’attendre encore, ou d’essayer des firmes plus innovantes en la matière !

Publicités

Une tablette oui, mais pour quoi faire?

Dans ma quête pour inspirer mon entourage dans l’acquisition de nouvelles technologies, je me suis heurtée au fameux « mais à quoi ça sert ? ». Notamment au sujet de ces nouvelles venues dans les usages : la tablette tactile.

Tablettes

Avec ses « Mais je peux déjà faire ça avec mon smartphone » ou « J’ai déjà un ordinateur portable » la tablette peine à se faire une place dans certains foyers qui n’en voient pas l’utilité. Alors penchons nous la dessus.

Atouts principaux : mobilité, connectivité sans fil, connectivité avec autres écrans, applications, claviers pouvant être achetés séparément et amovibles quand bon vous semble, tactile, batterie haute autonomie (environ 10h).

La question n’est pas tant ce qu’on peut faire avec mais que fait-on vraiment avec en fin de compte dans la vie de tous les jours? 

1. On regarde des vidéos. Le clavier en moins une tablette permet une visualisation de vidéos vraiment agréable, notamment pendant les longs voyages en TGV par exemple ou dans l’avion (en ligne ou directement en local sur la tablette). La possibilité d’avoir une connexion 3G ajoute aussi au charme de la tablette : accès à la vidéo en mobilité, sur un écran suffisamment grand et de qualité.

1 bis. On peut regarder la TV en direct et utiliser sa tablette comme télécommande (sous réserve que votre Fournisseur d’Accès Internet propose l’application – dans mon cas il s’agit de Bbox tab de Bouygues Telecom) ! Enfin je vais pouvoir regarder ma série pendant que mon amoureux regarde le foot. Et pourquoi pas lui faire une blague de temps en temps en changeant les chaines :p. Un vrai bonheur. Comme quoi, même quand on a un ordinateur et un smartphone, on peut utiliser la tablette chez soi.

2. Partage de photos. En réunion de famille ou au boulot, on se passe la tablette ou on la connecte à la télé pour plus de confort. Un partage ainsi aisément ses photos de vacances ou ses folies du week-end.

3. On échange des fichiers. Certaines tablettes ayant en plus un port USB (oui je dis certaines car l’iPad n’en est pas pourvu), l’échange de fichiers professionnels ou personnels est facilité, pas besoin d’un ordinateur portable, lourd et encombrant et un plus par rapport au smartphone. Les tablettes avec clavier amovibles telles que l’Asus Transformer, la Samsung Ativ Smart PC, la Vaio Duo 11 par exemple en sont pourvues.

4. On peut lire des documents de manière très agréables : pdf, livres numériques, magazines.

5. On se tient informer sur Twitter en allant lire les articles tweetés qui nous intéressent. Beaucoup plus facile depuis une tablette que sur l’écran d’un smartphone sur lesquels on lit seulement les tweets en eux-mêmes.

6. On utilise nos applications préférés grandeur nature. Croyez-moi Angry Bird, Google Maps, Google Earth, Flipboard ou Dropbox valent beaucoup plus le coup en 7″ ou 10″.

7. Dans le milieu professionnel, un réel atout pour les présentations. On peut ainsi avoir ses notes à portée de main sans s’encombrer d’un ordinateur, voyant et pas pratique pour une bonne visualisation en présentation orale. La tablette permet de 1) Avoir ses notes à portée de main 2) Faire passer les slides et intéragir avec la présentation.

8. Certaines tablettes permettent également, avec des claviers vendus séparément et des applications de bureautiques, de travailler de la même manière que sur un ordinateur, avec l’atout mobilité et les applications malines en plus! Pour cela, la nouvelle venue dans le monde des tablettes, la Windows Surface Pro, est l’une des meilleures sur le marché.

Personnellement j’utilise smartphone, ordinateur portable et tablette. J’en ai un usage très différent. J’utilise mon ordinateur pour rédiger des travaux lourds types mémoires, dossiers ou présentations. Ma tablette me sert en vacances, week ends ou dans mon lit quand je veux regarder mes séries US, lire un magazine, jouer à Candy Crush, suivre mon Twitter ou regarder des vidéos sur YouTube. Mon portable me sert pour mettre à jour mon profil Facebook, téléphoner, envoyer des sms et regarder un itinéraire ou regarder le statut des trains.

En bref, les atouts principaux de la tablette par rapport:

– Au smartphone : la taille de l’écran et la capacité bureautique.

– À l’ordinateur : la légéreté, l’absence de clavier quand on le souhaite et  les applications.

Et vous, comment utilisez-vous votre tablettes ?