[Test] Xperia M2, le milieu de gamme 4G de Sony

TestSonyXperiaM2

La 4G, tout le monde s’y met. Les opérateurs poussent à fond leurs nouvelles offres et espèrent une démocratisation rapide de cette technologie. D’abord incluse surtout dans des smartphones haut de gamme, la 4G arrive aujourd’hui sur des smartphones milieu de gamme, et même sur des entrée de gamme à moins de 200€.

Chez Sony, pas encore d’entrée de gamme 4G, mais un nouveau milieu de gamme avec cette techno : le Xperia M2 à 250€. Comme d’habitude on retrouve le design classique Sony avec apparence verre et contours aluminium, même si nous sommes en réalité sur du plastique ici, milieu de gamme oblige. Niveau specs, on a ici un écran 4,8 pouces 960 x 540 (229 ppi), 8 Go de mémoire, extensible via Micro SD (32 Go max), un processeur Qualcomm Snapdragon 400 Quad-Core 1,2 GHz épaulé par 1 Go de RAM, un appareil photo 8 Mégapixels avec flash, une caméra frontale pour la visio et les selfies, la 4G bien entendu, et une batterie 2300 mAh. Le tout tourne sous Android 4.3, et le smartphone est disponible en noir, blanc et violet. Il n’est malheureusement pas waterproof, contrairement au reste de la gamme Sony.

Les bons points du Sony Xperia M2

Pour un milieu de gamme, le Sony Xperia M2 dispose d’un design très réussi. Le smartphone est fin et reprend les codes de la gamme Xperia. Certes, c’est du plastique, et on s’en rend compte en le prenant en main, mais le visuel est très bon.

J’apprécie l’interface Android de Sony, assez sobre, mais ce point dépendra de vos goûts. Sony a implémenté ses propres services dans le smartphone, à savoir Playstation, Walkman et Sony Entertainment Network pour la musique et les films, ce qui plaira aux amateurs de contenus. Gros plus, l’interface photo est vraiment pas mal, et Sony a inclus énormément d’options, comme à son habitude.

Les performances du smartphone sont vraiment très bonnes, et je n’ai vu aucun ralentissement. L’autonomie est bonne. Au final, on se retrouve avec un beau smartphone 4G, assez puissant et rapide, pour seulement 250 euros. De quoi aider à la démocratisation de cette technologie.

Le Xperia M2 (à gauche) ressemble beaucoup au Xperia Z1 (à droite), mais il est en plastique.

Le Xperia M2 (à gauche) ressemble beaucoup au Xperia Z1 (à droite), mais il est en plastique.

Ce que j’aime moins dans le Sony Xperia M2

Le design du Sony Xperia M2 est très réussi, mais il y a une énorme perte d’espace sur le haut et le bas du terminal, comme souvent chez Sony, ce qui rend le smartphone très grand, là où la concurrence fait moins encombrant dans les mêmes tailles d’écran. Comme je l’ai expliqué plus haut, on ressent très vite que c’est du plastique et non du verre. Les bords sont caoutchouteux et pas très quali, mais n’oublions pas que nous sommes sur un smartphone milieu de gamme. L’avant et le dos attirent énormément les traces de doigts. L’écran est bon mais pas hyper lumineux et il y a beaucoup de reflets en utilisation en plein soleil, ce qui gêne la visibilité. Bizarrement, on a aussi l’impression que l’écran est très « enfoncé » dans le smartphone plutôt que de toucher directement le verre. Aussi, ce n’est pas de la HD, dommage.

Gros point noir, on nous annonce 8 Go de mémoire embarquée, quand le smartphone en fait en réalité 5, avec seulement 4,5 Go de libres au démarrage du smartphone. Bien sûr, on pourra rajouter de la mémoire avec une carte Micro SD, mais seulement jusqu’à 32 Go. Côté photos, grosse déception. Les clichés ne sont franchement pas terribles pour du 8 Mégapixels. On pourrait s’attendre à mieux venant de Sony et sa technologie Exmor RS, qui a tout de même une certaine légitimité dans la photo. Les clichés sont en 5 Mégapixels seulement en mode 16/9ème et il faut passer en 4/3 pour avoir du 8 Mégapixels. L’appareil photo frontal n’est vraiment pas top non plus.

Enfin, deux énormes déceptions pour moi. D’abord, le smartphone n’est pas waterproof, contrairement au reste de la gamme Xperia. C’est vraiment dommage car c’est un des grands points forts de Sony, d’autant plus que le smartphone avait été présenté comme waterproof lors du MWC. Je ne sais pas pourquoi cette fonction a été retirée. Pire encore, incompréhension totale, c’est un smartphone neuf, qui vient de sortir, et il ne dispose même pas de la dernière version d’Android (4.4 KitKat), alors que le Z1 sorti il y a plus d’un an a déjà reçu cette mise à jour.

Comme sur le Xperia Z1 (à gauche), le Xperia M2 (à droite) attire les trâces de doigts et les reflets.

Comme le Xperia Z1 (à gauche), le Xperia M2 (à droite) attire les traces de doigts et les reflets.

Le verdict

En conclusion, le Sony Xperia M2 est un smartphone 4G milieu de gamme, et on en a pour son argent. Avec l’arrivée des forfaits 4G abordables, ce nouveau Xperia devrait trouver sa place sur le marché. Le mobile est élégant et performant et devrait plaire à pas mal de monde. On commence à se retrouver avec des grands écrans, 4.8 pouces ici, même sur des milieu de gamme, ce qui est une très bonne chose. Il faudra par contre fermer les yeux sur certaines incohérences pénalisantes, comme une qualité photo pas folichonne, un écran peu lumineux, Android en version 4.3 seulement, ou encore l’absence de Waterproof. Attention à bien garder un œil sur la concurrence, qui devrait arriver prochainement avec des modèles similaires, et peut être moins chers.

6,5/10

Les Plus

  • Le design élégant…
  • Les fonctionnalités photos nombreuses…
  • L’interface et les services Sony
  • La 4G
  • Les performances
  • Le prix

Les Moins

  • … mais très plastique au toucher
  • … mais la qualité des clichés n’est pas au RDV
  • Encombrant par rapport à cette taille d’écran
  • Ecran peu lumineux et beaucoup de reflets
  • Attire les traces de doigts
  • Seulement 4,5 Go utilisables
  • Où est passé le waterproof ?
  • Android 4.3 alors que 4.4 est sorti

Article par Androxis
@alexisandre92

Publicités

Retour sur les annonces Apple de la WWDC hier soir : vent d’air frais sur MAC OSX et iOS

Hier, lors de sa conférence spéciale développeurs (la WWDC 2014), Apple a annoncé des nouveautés, côté iOS et Mac OS.
Je ne vais pas revenir sur chaque annonce mais plutôt sur les ajouts intéressants de ces deux mises à jour logicielles pour le grand public. Oui parce que cessons d’être mauvaise langue, ces annonces font du bien à l’environnement Apple.

MAC OS : la mise à jour s’appelle « Yosemite »

Image

Au delà du nom que je trouve pour le coup pas très digne d’Apple (le côté classe ne transparait plus), plusieurs nouveautés sont dignes d’être mentionnées. 
– Un nouveau look encore plus épuré avec un « dark mode pour » la barre de menu et un dock plus moderne.
Spotlight revisité et encore plus rapide, avec une recherche incluant les applications ainsi qu’une recherche web avec aperçu des résultats.
Safari est maintenant plus épuré : le strict minimum apparaît. le navigateur intègre également l’aperçu des recherches et les favoris lorsque l’on tape un mot clé. Le partage est également simplifié avec notamment la possibilité d’envoyer en un clic par mail ou sms à nos contacts récents ou enregistrer simplement dans les liens partagés. Un autre plus : des onglets illimités que l’on peut scroller sur le côté pour les retrouver en un geste. Les amoureux des onglets multiples seront ravis.
– Apparition d’iCloud Drive permettant de synchroniser tous ses docs & applications (Apple ou tierces) sur ses smartphones, tablettes, Mac et… PC! 5Go gratuits de base, après bien sûr il faut sortir le portefeuille
–  
L’application Mail est simplifiée avec l’intégration de geste (slider à droite ou à gauche) pour marquer comme non lu, supprimer, ou suivre. Inspiré de l’application Sparrow pour ceux qui connaissent. Vous pouvez également annotez vos photos (texte, cercles, loupes, bulles…) directement dans votre email pour un échange plus riche avec vos contacts, grâce à l’option « Markup ».
– 
Apple propose également une meilleure intégration entre les divers appareils Apple que vous pouvez posséder (iPad, iPhone, Mac, iPod…).

  •  Travaillez sur un document sur votre Mac et reprenez là où vous vous êtes arrêté sur votre iPad en glissant simplement vers le haut avec la fonction « Handoff ».
  • AirDrop fonctionne maintenant entre iOS et Mac.
  • Recevez et envoyez textos et appels directement depuis votre Mac ou iPad (si vous possédez un iPhone connecté au Wifi bien sûr).

Image

Cette mise à jour sera disponible à l’automne GRATUITEMENT et accessible pour certains chanceux en bêta test au courant de l’été. Stay tuned.

Un nouvel OS pour vos iPhones, iPad et iPods : iOS8

Image

– Comme Android vous pouvez maintenant répondre à vos sms, message audio, emails... directement depuis le centre de notifications. Enfin ! 
– Dans le multitâche vous pouvez accédez rapidement à vos contacts récents. Pourquoi pas…
– Comme sur Yosemite, la recherche Spotlight est améliorée vous proposant des résultats provenant du web, de l’appstore…

Image
– Une amélioration des messages groupés est intégrée : possibilité de couper les notifications du groupe, ajouter/supprimer des membres, renommer le groupe…).
iMessage supporte maintenant l’audio et la vidéo ! On sent une inspiration de Whatsapp non ?
– Intégration de iCloud Drive, expliqué plus haut.

Image– Apple surfe sur la tendance des objets connectés et de la santé en intégrant iHealth pour centraliser toutes vos infos santé récoltées au travers d’objets connectés tierces (Fitbit, Jawbone, Nike Fuel Band…) et les transmettre aux hopitaux en cas de signaux anormaux détectés. iHome fait également son apparition sur le même modèle mais pour la domotique.

 

Image
– En réaction aux récents procès sur l’achat d’applications intempestive par des enfants (pour des montants astronomiques), Apple a créé l’application/hub « Family Sharing », pouvant intégrer jusqu’à 6 membres partageant une même carte de crédit, avec approbation des parents. Elle permet de partager les calendriers, to-do listes, des messages et la localisation des enfants par exemple.

Image– Le clavier intègre maintenant la « tape prédictive » et vous propose des mots appropriés en fonction du contexte. 
Siri peut être déclenché par un simple « Hey Siri » et lancer une recherche de musique automatiquement lorsqu’il en perçoit une. Un fonctionnement sans les mains qui rappelle le « Hello Google » de Google Now.
– 
L’application Photo a été modifiée afin que chacun des changements effectués sur un device se répercute sur un autre automatiquement.

La mise à jour est déjà disponible pour les développeurs et sera disponible à l‘automne pour le grand public.
Pour les curieux pressés, vous pouvez récupérer ios 8 Beta dès maintenant ici sur iPhone Tweak, sans compte développeur.

Image

Des changements côté développeurs : quelles conséquences pour le grand public ?

LE gros changement apporté par les nouveautés développeurs est la possibilité d’intégration des applications tierces dans les applications natives Apple telles que Photo, Camera, le partage sur les réseaux sociaux, Safari etc. Ainsi Pinterest pourrait être intégré si l’entreprise le souhaite dans Safari par exemple, pour faciliter l' »épinglage » de contenu. Plus besoin de quitter une app pour aller dans une autre… Un vrai gain de temps et d’énergie. Surprenant de la part d’Apple dont iOS est l’un des logiciel les plus fermé pour le moment. On apprécie l’effort.

Le store est également revu pour une exploration plus complète des applications (top des recherches, recherches liées), l’intégration de vidéos dans les descriptions des applications, des bundles d’applications (possibilité de télécharger ou acheter plusieurs applications en même temps à prix réduit), et enfin pour l’apparition de Test flight permettant aux développeurs d’inviter certains utilisateurs à beta tester son application (déjà disponible sur Windows Phone 8, il était temps pour Apple).

 

Bref des mises à jour bienvenues, piquées ça et là aux autres éditeurs de logiciels mobiles tels que Google et Microsoft. Mais c’est là la force d’Apple : prendre le meilleur, que cela existe déjà ailleurs ou non, afin de fournir l’expérience utilisateur la plus riche possible. A voir dans la pratique. Un test est à venir sur Androline 😉

Pour les curieux, voici un comparatif iOS8 vs Windows Phone 8.1 en dix points, réalisé par Monwindowsphone, ça ne fait pas de mal 😉