[TEST] La trottinette e-Twow Booster S : un bolide surprenant

Peut-être avez-vous déjà pu observer dans certaines villes, l’arrivée d’un nouveau mode de transport. Vous vous êtes sûrement posé plein de questions, comme moi, à la vue de cet engin. Ça ressemble à une simple trottinette…mais c’est tellement plus que ça.

e-Twow Booster S

e-Twow Booster S repliée au maximum

J’ai pu ainsi tester pendant un mois au quotidien la trottinette électrique eTwow Booster S modèle de janvier 2018.

C’est aujourd’hui la marque la plus utilisée et la mieux vendues en France dans le domaine des trottinettes électriques.

J’ai longtemps hésité pour mon trajet quotidien maison-travail entre un vélo électrique et la trottinette électrique. Mon trajet : environ 8 km (en fonction du chemin emprunté) en zone urbaine très fréquentée.  Et peu de place pour stocker sur mon lieu de travail. J’ai choisi la trottinette couplée aux transports en commun pour optimiser. Elle prend exactement la même place qu’une trottinette classique. C’est au niveau du poids que vous allez sentir la différence : 10,9kg. Ça peut peser dans les escaliers s’il y en a sur votre trajet. Dans les transports, vous pouvez facilement la mettre en appui sur une roue et la caler dans un coin ou contre vous en appui sur un strapontin. Pas très confortable en cas de freinage brutal du train/métro.

Côté vitesse, elle peut monter jusqu’à 45 km/h à pleine vitesse mais dans la pratique je vais jusqu’à environ 30 km/h en vitesse de pointe en raison des piétons et pour pouvoir anticiper les obstacles. De quoi vraiment optimiser vos trajets. Mon mari part en général 10 min avant moi et j’arrive à prendre le même train que lui sans suer.  Je double également facilement les vélos, toujours sans suer. Un vrai plaisir pour les non – sportifs comme moi ou ceux ne souhaitant pas arriver au travail essoufflés et plein de sueur.

Image2

Cadran où vous visualisez vitesse, batterie, distance parcourue…

Il y a deux façons de freiner : au guidon avec une gachette agissant comme un frein moteur (il faut donc anticiper, comme sur une voiture électrique ou automatique) ou le frein classique de la trottinette, au pied à l’arrière. Ce dernier stoppe directement les deux roues de la trott’ donc…cela peut être violent (mais le meilleur moyen de s’arrêter avant une collision).
Image6
Chacun fait comme il le souhaite mais personnellement, j’ai opté pour des gants et un casque de vélo à titre de protection en cas de chute. Pas très sexy (cf vidéo) mais peu importe. A cette vitesse, mieux vaut ça que finir à l’hôpital. Une blessure à la tête peut avoir de lourdes conséquences.

Niveau batterie, excellente surprise. Elle promet 20 à 25 km d’autonomie entre chaque charge (en fonction de votre poids et de la pente de votre trajet). Personnellement, je fais 4 km par jour avec pendant 5 jours et je suis encore à 30% de batterie restante. Le chargeur est aussi encombrant qu’un chargeur d’ordinateur portable de compétition (vous pouvez le mettre dans un sac à dos sans problème) et se branche simplement au secteur. Rien de plus simple.

chargeur e-Twow Booster S

Point de charge e-Twow Booster S

Côté trajet : la réglementation étant encore floue sur l’usage de la trottinette et les interprétations de chacun étant différentes, les utilisateurs de ce type d’engin circulent sur route ou sur trottoir en fonction du contexte (trottoirs très fréquentés, pistes cyclables, ligne droite permettant d’aller vite, route dégagée…). Techniquement, si votre engin va à plus de 6 km/h, il ne devrait pas être utilisé sur trottoir. Personnellement, je circule sur trottoir quand il n’y a pas trop de monde ou quand il y a une piste cyclable et sur route si je ne gène pas la circulation pour aller plus vite et sécuriser les piétons notamment dans les centres villes avec beaucoup de commerces (les gens peuvent surgir à n’importe quel moment).

Ce modèle possède une lumière avant, arrière ainsi qu’un claxon. Elle est utilisable sous la pluie mais attention aux flaques, bouches d’égout, plaques en métal en tout genre, lignes blanches…bref, évitez dans la mesure du possible ou limitez la vitesse et les freinages d’urgence.

Image4

Claxon, lumière, power et sur chaque côté, les gachettes de freinage (gauche) et d’accélération (droite)

Pour ce modèle, il faut compter 999€ sur le site de eTwow. Les prix varient en fonction des versions (réactualisées chaque année environ), de l’autonomie et de la vitesse de pointe entre 700 et 1100€ environ. Plus votre chemin sera pentu et votre poids élevé, plus vous devrez monter en gamme pour profiter au maximum de l’expérience trottinette électrique.

A ce prix-là, je vous engage vivement à contacter votre assureur d’habitation afin de vous assurer que votre trottinette est couverte en cas de vol.

En conclusion, vous l’aurez compris, je ne peux plus m’en passer. J’optimise mon trajet en m’amusant comme une folle. Pas besoin d’être casse-cou pour prendre du plaisir sur le chemin du travail. La conduite est simple et souple. Dire que j’y allais en voiture avant (et que je rentrais plus tard !).

Image8

 Pour les plus fans, vous pouvez aller plus loin en achetant une roue arrière gonflable pour plus de confort (compter environ 9€). En plus, en cas de problèmes, eTwow propose des pièces détachées directement commandables en ligne. https://www.e-twow.fr/acheter.html#!/Roues-pneus-et-moteur/c/26428296/offset=0&sort=normal

Bonne route !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s