Quelles alternatives à l’Iphone 7 ? Pourquoi payer 800€ alors que…

Alternative à l'iPhone 7 v2.png

Depuis 2007, les différents modèles d’iPhone ont rencontrés un véritable succès, Apple se retrouvant même au coude à coude avec le géant coréen Samsung au dernier semestre 2014 avec une part de marché de 19.7% dans la vente de smartphone. Cependant, la tendance est plutôt à la baisse depuis cette date. Aujourd’hui la compagnie à la pomme est légèrement en difficulté avec une part de marché redescendue à 12.5% (Znet septembre 2016).

En fait, Apple se repose un peu sur ses lauriers niveau avancées technologiques en ce moment et même les aficionados s’en rendent compte. Les prix de ses modèles, eux, ne baissent pourtant pas. Et la concurrence se fait progressivement une place. Si vous aussi vous êtes un iPhone lover mais que vous commencez à vous demander si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs… jetons un coup d’oeil aux concurrents de l’iPhone 7 ! Mais avant, petit rappel.

Lire la suite

Publicités

[Test] LG G Watch R : Comment les smartwatches changent notre utilisation du smartphone ?

Test LG G Watch R

De tous mes gadgets geek, il restait encore une catégorie que je n’avais pas explorée : celle des bracelets connectés. Withings, Garmin, Fitbit, Jawbone, Microsoft… beaucoup de marques se sont lancées sur ce créneau, mais leurs bracelets sont presque tous orientés sports et tracking d’activité. Pour ma part, j’ai préféré opter pour un autre genre de bracelets connectés, bien plus classe selon moi, celui des smartwatches. J’ai donc craqué pour ma première montre intelligente, la LG G Watch R.

Après plus d’un mois d’utilisation, mon constat est clair : les smarwatches changent notre façon d’utiliser le smartphone, et en bien. Voici mes explications.

Pourquoi j’ai choisi la LG G Watch R et pas une autre ?

Samsung, Sony, Motorola, Withings, LG… là aussi, tout le monde s’y est mis. En matière de montres connectées, vous avez l’embarrât du choix. De mon côté, j’ai hésité entre deux modèles au moment de l’achat : la Motorola Moto 360 et la LG G Watch R. Pourquoi ? Pour leur design avant tout. Le design est un critère super important dans une montre, puisqu’une montre est surtout un accessoire de mode. Pour moi, une jolie montre se doit d’être ronde, et rien d’autre. Ça a tout de suite réduit le nombre de choix puisque la Motorola et la LG sont les deux seules du marché à être totalement rondes (avec la Withings mais qui est à part), là où les autres constructeurs nous proposent des modèles au design futuriste/geek carré pseudo arrondi voire rectangulaire.

Ensuite, pour choisir entre les deux modèles, vendus environ 250€ chacun, j’ai pesé le pour et le contre. D’un côté, on a un design métallique vraiment très soigné, très classe, un peu chromé chez Motorola. De l’autre, un design métallique plus classique, plus sobre, plus « lifeproof » chez LG, mais très soigné lui aussi. Pour mon utilisation à moi, la LG semblait mieux convenir car plus discrète et avec un ressenti plus solide : j’aime bien ne pas avoir à faire trop attention à ce que je porte au poignet. Dans les 2 cas, c’est un choix purement esthétique puisque les deux montres font exactement la même chose, et il est même possible d’en changer le bracelet par des bracelets de montre standard. Si vous préférez impressionner les autres avec le design « classy » de votre montre, c’est la Motorola qui comblera votre cœur, et à l’inverse, si vous préférez une montre jolie mais pour la vie de tous les jours, la LG sera peut être plus adaptée.

Le design rond de la LG G Watch R est vraiment sympa. L'écran dispose d'un mode "Always On" qui consomme peu.

L’écran P-OLED de la G Watch R permet au mode « always on » (à droite) de consommer moins de batterie.

Finalement, d’autres aspects ont fait pencher la balance vers la LG. Elle est compatible tous smartphones Android 4.3 ou plus, c’est le cas aussi de la Motorola mais pas de certaines Samsung par exemple. Par rapport à la Moto 360, la G Watch R disposait d’un très bon et puissant processeur Snapdragon 400 (Quad-Core) contre un Texas Instrument un peu daté chez Motorola. La batterie est également plus conséquente chez LG, 410 mAh contre 320 mAh (il faut la recharger tous les 1 à 2 jours). Enfin, l’écran de la G Watch R est aussi un peu meilleur (bien que plus petit) avec sa technologie P-OLED plus économe en énergie : grâce à elle, les pixels noirs n’ont pas besoin d’être allumés, et vous pouvez avoir un écran « always on » sans trop consommer d’énergie. Beaucoup d’arguments en faveur de LG donc.

Une smartwatch, ça sert à quoi ?

La fonction première d’une smartwatch est bien sûr de donner l’heure, comme une vraie montre. Pour cela, vous avez le choix entre différents cadrans, tous plus jolis les uns que les autres, et vous pouvez même en télécharger d’autres dans le Play Store. À vous de choisir celui qui vous ressemble le plus. La G Watch fait aussi chronomètre, minuteur, et réveil évidemment, mais attention c’est un réveil qui vibre seulement car pas de haut parleur intégré, dommage.

Pourquoi « Intelligente » ? C’est là la partie la plus intéressante. Votre smartwatch est connectée en permanence en bluetooth à votre smartphone via l’application Android Wear. On retrouve dedans un tas de paramètres pour la montre et les différents cadrans. Il est possible aussi d’installer certaines applications spécifiques sur votre smartphone, qui s’installeront ensuite automatiquement sur votre montre.

L'application Android Wear et les différents cadrants.

L’application Android Wear permet d’effectuer des réglages, et d’afficher les différents cadrants.

Vous pouvez bien entendu utiliser la montre sans smartphone à côté, mais l’intérêt est beaucoup plus limité. Grâce à la connexion à votre Android, la montre vous permet de : recevoir vos notifications, regarder la météo, effectuer des recherches simples grâce à la reconnaissance vocale « Ok Google, » contrôler l’appareil photo de votre smartphone, contrôler votre musique, lire et envoyer des SMS, suivre votre sommeil, faire des calculs, trouver des vols, suivre un colis, trouver un lieu proche, lire et ajouter des rappels à votre agenda, enregistrer des notes vocales, vous guider pour rentrer chez vous et j’en passe… La montre vous prévient même quand vous avez oublié votre téléphone et le fait sonner (Appli Find My Phone) !

Bref, les possibilités sont presque illimitées en fonction des applis que vous mettez dedans. J’ai même trouvé un navigateur internet, mais honnêtement je ne vois pas trop l’intérêt sur un si petit écran. Sympa pour les sportifs également, la montre compte vos pas, peut mesurer votre rythme cardiaque, et il est même possible de mettre jusqu’à 3 Go de musique dedans, à écouter lorsque vous allez courir sans votre smartphone (avec casque bluetooth).

Mais en quoi c’est vraiment utile ?

« Oui mais on peut déjà faire tout ça avec notre smartphone, et sur un écran plus grand en plus, donc ça sert à rien ! » C’est ce qui revient souvent comme remarque à propos des montres connectées. Justement, après 1 mois d’utilisation, je suis convaincu que les smartwatches changent notre utilisation du smartphone.

Oui, l’écran est petit. Oui les interactions sont plus limitées que sur notre smartphone… et c’est bien le but. Aujourd’hui, nous sommes tellement tous sur nos smartphones qu’on a du mal à les lâcher. La moindre vibration, et hop, on sort son smartphone pour voir ce que c’est, pour se rendre compte que ce n’était finalement pas une notification importante. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai sorti mon téléphone après une vibration pour finalement découvrir que j’avais reçu une simple newsletter qui ne m’intéresse pas du tout : perte de temps. Pire encore, sortir son téléphone de sa poche pour découvrir seulement que « xxx vous a envoyé un poke, » super…

La LG G Watch R sert pour différents petits usages très pratiques.

La LG G Watch R sert pour différents petits usages très pratiques.

Justement, la smartwatch est très utile pour ça : les notifications. Elle vibre pour chaque alerte et vous affiche un aperçu directement à votre poignet, avec un intuitif système de « cartes ». Vous n’avez qu’à lever le bras, l’écran s’allume tout seul, et la notification s’affiche. Et c’est là que ça change tout, puisque l’on peut désormais facilement faire le tri entre les notifications qui valent la peine, et les autres.

Grâce à ma LG G Watch R, je peux désormais découvrir et supprimer les notifications qui ne m’intéressent pas sans avoir sorti mon téléphone au préalable. À l’inverse, je peux aussi apercevoir une notification qui m’intéresse vraiment, et sortir cette fois-ci mon smartphone pour en savoir plus. Dans le même ordre d’idée, je peux aussi augmenter le volume ou changer la chanson que je suis en train d’écouter sur mon téléphone sans le sortir de ma poche : vraiment pratique, surtout dans les transports en commun le matin. La montre me rappelle quand j’ai un rendez-vous important. Elle me permet aussi de répondre à des sms simples « J’arrive » « ok » « A+ » sans faire des allers/retours dans ma poche. Elle m’affiche mes horaires de train. Je pense qu’on peut considérer la smartwatch comme un outil « d’aperçu », et le smartphone comme un outil de « consultation » plus poussé, à sortir seulement quand c’est nécessaire. Ça a vraiment changé l’utilisation de mon téléphone, puisque je ne le sors que pour ce qui compte vraiment, au lieu d’une centaine de fois par jour pour des notifications parfois « futiles ».

Conclusion

La LG G Watch R est un succès de design et une super montre connectée. Plus généralement, je pense que le concept de smartwatch est une vraie réussite. J’attends désormais plus de modèles, et surtout plus de modèles « ronds ». Malheureusement, je ne pense pas que tout le monde sera convaincu par mon avis, et il faut avoir essayé pendant un certain temps une smartwatch pour se rendre compte des changements d’habitude. De même, je ne pense pas que la Apple Watch sera un aussi grand succès que ce qu’ont été les iPhones par exemple car c’est vraiment compliqué d’expliquer l’utilité d’une smartwatch à des gens qui peuvent déjà faire la même chose, et plus confortablement sur un smartphone. Tout ça est très subtil, et les petits utilisateurs de téléphone n’en auront pas besoin. De même, les personnes qui ne portent pas de montre ne se mettront pas à en porter du jour au lendemain. D’autres préfèreront garder au poignet leur « vraie » montre de standing, qui n’a pas besoin d’être rechargée. Les femmes pourraient aussi être freinées par la taille de ces montres connectées. Pour ces raisons, j’ai un doute sur le fait que les smartwatches puissent devenir une réussite commerciale dans le futur. J’espère en tout cas que la catégorie continuera d’exister, car j’ai trouvé une vraie utilité à ma LG G Watch R.

LG G Watch R

Article par Androxis
@alexisandre92

A quoi s’attendre pour 2014 dans le monde Tech ?

Bon commençons par le commencement! Androxis et moi-même vous souhaitons une merveilleuse année 2014, et que celle-ci vous apporte toutes les bonnes choses dont vous rêvez ainsi qu’une vague de technologies nouvelles pour faire joujou.

En effet, l’année Tech 2013 a été marquée par de nombreuses nouveautés, innovations comme simples évolutions : Samsung Galaxy Note 3, Samsung Galaxy S4, iPhone 5S et 5C, Nexus 5 et 7 nouvelle version, LG G2, tablette Microsoft Surface 2, Galaxy Gear… Je ne pourrais pas faire la liste exhaustive. Quel bilan ? Concrètement ce qu’il faut retenir c’est que les nouvelles technologies ne voient pas la vague de l’innovation faiblir et les constructeurs ne cessent d’essayer de nous surprendre, lorsqu’on croit que l’on a tout vu. Mais que va alors nous réserver 2014 pour le hardware? Découvrons ensemble les tendances et les nouveautés au menu pour cette nouvelle année.

Des écrans toujours plus grands pour vos smartphones

Nokia Lumia 1520 vs iPhone 5

Nokia Lumia 1520 vs iPhone 5


La tendance des phablettes amorcée avec le Galaxy Note et qui s’est développée encore plus en 2013 ne semble pas sur la pente descendante. On devrait trouver de plus en plus de modèles au cours de l’année, en plus du Samsung Galaxy Note 4 qui fera son apparition au cours de l’année (encore aucune annonce officielle de la part de Samsung). Les écrans de plus de 5 pouces ont le vent en poupe encore pour cette année. La frontière phablette/tablette devrait être de plus en plus difficile à voir. Si vous souhaitez en savoir plus, découvrez notre guide des phablettes. Attention, les constructeurs semblent aussi s’être rendus compte que tout le monde n’était pas prêt à se lancer dans l’expérience smartphone extra-large et ne négligeront pas pour autant les écrans entre 4 et 5 pouces. Donc, amoureux du téléphone discret dans la poche, n’ayez pas peur, on pense encore à vous.

Des écrans innovants

Ecran Flexible LG

Ecran Flexible LG


Les constructeurs rivalisent d’ingéniosité pour faire évoluer notre expérience et sa qualité lors de l’utilisation de nos tablettes ou smartphones. Le LG G Flex ou le Samsung Galaxy Round en sont un parfait exemple, avec leurs écrans incurvés permettant un meilleur confort au niveau de la prise en main et de l’expérience vidéo ou jeux. J’inclus également dans écran innovants les potentielles améliorations de la définition des écrans ou de leurs matériaux. Pourquoi pas des écrans pliables également ? Bref, des innovations devraient chambouler nos habitudes encore cette année.

Des forfaits toujours moins chers et une 4G intéressante

Image
La concurrence entre les opérateurs est de plus en plus féroce et donc les contenus ainsi que les prix de plus en plus attractifs. Vous ne devriez plus avoir un forfait mensuel personnel plus élevé que 20 euros en 2014, avec Appels/SMS/MMS illimités et Internet en fair-use (débit réduit au-delà de votre consommation autorisée). Et la 4G devrait devenir de plus en plus abordable. Elle est déjà disponible pour 19,99 euros dans le forfait sans engagement B&YOU de Bouygues (Appels/SMS/MMS illimités, 3Go d’Internet en 4G, pour les téléphones compatibles). De plus, l’arrivée de cette 4G encourage les opérateurs à vous proposer des offres subventionnées toujours plus intéressantes pour vous équiper en terminaux compatibles, si vous n’êtes pas encore prêts à quitter le monde du forfait engagé.

L’arrivée en masse de « wearables »

Wearable

Montre Samsung Galaxy Gear


Les »wearables » sont des objets connectés que vous pouvez porter au quotidien sur vous. Le meilleur exemple est encore la montre connectée Samsung Galaxy Gear, sortie cette année. Apple devrait suivre cette tendance avec une sortie probable d‘iWatch dans le courant de cette année. Ce n’est qu’une rumeur sur la toile mais, vous le savez, les rumeurs se trompent rarement concernant les produits Apple :-). Parmi les wearables on trouve également les Google Glass que la sphère des télécommunications attend avec impatience pour cette année. Ces petites merveilles dont le prix est encore inconnu devrait révolutionner les usages (réalité augmentée, prise de photos, vidéos sans y penser de ce que vous voyez… entre autre).

Des appareils photos toujours plus performants dans vos smartphones

Nokia Lumia 1020

Nokia Lumia 1020, APN 41 Mpx


Vous l’aurez compris, nos smartphones prennent peu à peu la place de nos appareils photos. Plus portables, toujours à portée de main quand l’envie de photo spontanée se fait sentir… Les constructeurs ont compris que les spécificités photos étaient de plus en plus importantes pour vous, incorporant de plus en plus de fonctions complexes présentes dans les appareils de pros (stabilisation, filtre, panoramique, traitement photo incorporé, retardateur, optimisation photo…), comme le Nokia Lumia 1020 avec son APN de 41 Mpx aux fonctions détaillées. Pourquoi encore s’encombrer d’un appareil photo numérique quand on peut le faire depuis son smartphone? Les capacités de ces APN incorporés vont encore nous surprendre cette année. Alors, fini les excuses pour les photos floues !

Le développement de l’intégration de données biométriques dans l’utilisation de votre smartphone

Biométrique

Exemple d’identification biométrique par empreinte digitale


Amorçée par l’iPhone 5S et le HTC One Max en fin d’année dernière, l’usage des données biométriques fait son apparition sur vos smartphones, comme l’utilisation de vos empreintes digitales pour déverrouiller votre smartphone ou vous identifier sur le store. L’année 2014 devrait continuer sur cette lancée avec l’identification par capteur rétinien notamment ou reconnaissance vocale. Ceci devrait donc également amener son lot de débats liés à la sécurité des données. On n’a pas fini d’en entendre parler.

Des tablettes tournées vers le double usage Pro/Perso

Asus TF100

Tablette ASUS TF100


Ces deux dernières années, le marché des tablettes a littéralement explosé. Pour se différencier, il est maintenant nécessaire d’en multiplier les occasions d’usage. La tablette est devenu un vrai compagnon de voyage et se prend peu à peu la place de l’ordinateur portable pour les utilisateurs. On l’utilise à la fois pour se détendre en jouant, regardant des vidéos, se rendre sur les réseaux sociaux mais également pour travailler en mobilité. La tablette doit pour cela devenir plus puissante, intégrer des logiciels bureautiques performants et offrir des applications de qualité pour ses utilisateurs. Les tablettes accompagnées d’un clavier ne cessent d’apparaître pour suivre cette tendance comme la Asus TF100 sous Windows 8.1 ou la tablette Windows Surface 2. Les tablettes sous Android permettent encore peu l’usage professionnel approfondi. Apple fait pas mal d’efforts dans son sens avec la mise à disposition gratuite de la suite iWork sur iPad ainsi que ses claviers compatibles comme accessoires. Une rumeur circule d’ailleurs sur un potentiel iPad Pro convertible en Mac. On n’en sait pas plus pour le moment mais comptez sur nous pour vous tenir au jus.

Bien sûr je vous passe l’évident « smartphones plus performants » car il est évident que le consommateur attend des nouveautés plus de performance : plus de batterie, plus de finesse, plus de fluidité, plus de puissance, bref on veut le top. Mais c’est le cas depuis toujours. On attend plus que ce qu’on nous proposait l’année précédente. Alors ici pas de surprise.
De plus, il faut également se préparer à des nouveautés OS même si celles-ci devraient se faire dans une moindre mesure étant donné que Apple et Google  ont récemment sortis des nouveaux OS (iOS 7, Android Kit Kat) plutôt innovants et qu’il ne faut pas s’attendre à des révolutions de ce côté là. Mais il ne faut jamais dire jamais, sachant que les trois principaux OS sont renouvelés tous les ans, ceux de cette année pourraient être surprenants. On croise les doigts.

LA TENDANCE QUE JE SURVEILLERAIS À TITRE PERSONNEL CETTE ANNÉE : L’E-INK.

Technologie e-Ink

Exemple Technologie e-Ink

Une tendance que je surveillerais personnellement cette année et une technologie que j’attends particulièrement est le développement de l’e-Ink pour smartphone, sur le modèle des liseuses numériques de type KOBO ou KINDLE FIRE mais avec pourquoi pas des couleurs. Je suis curieuse des possibilités de cette technologie. Rien que pour la batterie on n’aurait plus besoin de recharger que toutes les 2 semaines, imaginez! De plus, cela épargnerais nos yeux, qui risquent de dépérir d’ici quelques années si on décide de continuer avec nos écrans actuels. Alcatel a planché sur le sujet et sortira dans le courant de ce mois de janvier 2014, en plus de son Alcatel One Touch Hero, une coque permettant, par superposition, de transformer son écran de téléphone en écran e-Ink. J’attends de voir ce que cela donnera et ce que les concurrents pourraient concocter à leur tour.

Et vous, que pensez-vous que la sphère technologique nous réserve pour cette année 2014 ?

Androline

Smartphone « nu » et forfait « low cost » : l’équation gagnante

Low Cost vs Opérateurs

Faut-il passer à un forfait « low cost » quitte à payer mon smartphone plus cher ? La réponse est sans doute un grand OUI, à condition d’être un minimum débrouillard. Dans cet article, je vais vous montrer qu’il est souvent plus intéressant d’acheter un smartphone « au prix fort » et avec un forfait « low cost » sans engagement plutôt qu’un smartphone subventionné, moins cher au départ, mais avec forfait engagé. Vous allez voir que le smartphone n’est pas forcément plus cher avec une offre sans engagement… les apparences sont parfois trompeuses.

Forfait « low cost » = « low service » ?

Aujourd’hui, et depuis l’arrivée de Free sur le mobile, de nombreux opérateurs dits « low cost » ont fait leur apparition sur le marché. Sosh (Orange), B and You (Bouygues Telecom) et Red (SFR) sont les trois marques sans engagement de nos opérateurs historiques. Certains MVNO (Opérateur de réseau mobile Virtuel) tels que Virgin Mobile ou encore NRJ Mobile proposent également des offres qui peuvent être considérées comme « low cost ».

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les offres « low cost » sont généralement très complètes en terme de services inclus (voir le comparatif des forfaits low cost sans engagements dans cet article). Il existe plusieurs forfaits suivant les opérateurs, à choisir selon vos besoins en voix, messages, et data. Mais quels sont les avantages et les inconvénients par rapport à un forfait chez un opérateur classique ?

Les plus :

+ Les options incluses : les forfaits « low cost » incluent généralement un maximum d’options, ils sont souvent tout compris et tout illimité : appels illimités, sms/mms illimités, data illimitée (avec fair use)… D’ailleurs, de plus en plus d’opérateurs « low cost » commencent à proposer la 4G dans leurs forfaits, ce qui les met à peu près au niveau des opérateurs « classiques » concernant les options incluses. Je rappelle aussi que tous les opérateurs « low cost » utilisent le réseau des opérateurs historiques, donc il n’y a pas de problèmes à ce niveau là.

+ Le prix : allant de 2 euros à 30 euros, ces forfaits « low cost » sont loin d’être « low service » et proposent des prix vraiment très attractifs pour le nombre de services/options inclus.

+ Pas d’engagement : les forfaits « low cost » sont en général sans engagement, et vous pouvez changer d’opérateur ou d’offre quand vous le voulez, contrairement aux forfaits « classiques » où vous devez rester au moins 12 voire 24 mois chez un même opérateur.

Les moins :

– Pas de smartphone subventionné : le forfait est vendu seul, sans mobile inclus, et il faut acheter son smartphone à part, à un prix de départ donc plus élevé. Attention, dans les faits, et c’est le but de cet article, un smartphone acheté nu ne revient pas forcément plus cher sur le long terme.

– Service client limité : la plupart des opérateurs « low-cost » disposent d’un service client limité, contrairement aux opérateurs classiques. Par exemple, il n’y a souvent pas de service client téléphonique, et il faut donc passer par internet : soit par mail, par forum interposé, ou par chat, ce qui implique d’être débrouillard. Tout se fait en ligne, et vous ne pouvez pas non plus vous rendre en boutique pour vous faire aider par un vendeur (à l’exception de certains opérateurs).

– Pas de points pour changer son mobile : les offres « low cost » ne proposent pas encore de points pour changer votre mobile à un prix avantageux tous les 2 ans. Mais il est souvent plus intéressant de payer son mobile au prix fort comme nous allons le voir dans cet article.

Les différentes offres « low cost »

Comme je l’ai dit plus haut, il existe de nombreux opérateurs à bas prix aujourd’hui. Tous proposent différentes offres selon les besoins de chacun. Les prix sont aujourd’hui à peu près les mêmes un peu partout, entre 2 et 25 euros suivant les forfaits. Smartphone oblige, nous nous intéresseront ici aux offres avec de l’internet, au moins 1Go. Quel est le le meilleur forfait sans engagement ? Voici le comparatif des forfaits « low cost » sans engagement, à la veille de Noël 2013 :

Comparatif Forfaits Low Cost Décembre 2013Plusieurs tendances se dégagent de ce comparatif. D’abord, on remarque que la plupart des opérateurs « low cost » proposent souvent deux forfaits tout compris : l’un aux alentour de 20 euros, l’autre vers 25 euros. Leur différence de prix s’explique soit par la vitesse du réseau 3G/H+ ou 4G, soit par la quantité de data incluse. Pour rappel, un débit 3G+ peut aller jusqu’à 14Mb/sec, un débit H+ jusqu’à 42Mb/sec et un débit 4G jusqu’à 100 voire 150Mb/sec pour une vitesse de connexion optimale. Attention, il faut un téléphone compatible pour pouvoir profiter de la H+ ou de la 4G. Certains aspects de ces offres peuvent faire la différence pour vous, comme le Wifi illimité, le service client téléphonique ou encore les sms illimités à l’international par exemple.

Pour ce qui est de la data, 3Go suffisent amplement pour le commun des mortels, et je n’ai moi même jamais dépassé 2,5Go d’utilisés en un mois. A vous de gérer ça au mieux en vous connectant en Wi-Fi dès que possible pour éviter de dépasser. Sosh propose un outil très sympa sur son site qui vous permettra d’évaluer votre consommation de données, à essayer ici.

L’autre tendance qui se dégage est que le forfait Free Mobile semble être l’offre la plus complète sur le papier, et avec le plus de data : 20Go d’internet. Attention toutefois, la qualité du réseau Free laisse vraiment à désirer selon les retours que j’ai lus sur internet, et il vaudra mieux aller chez un concurrent (B and You propose la 4G pour le même prix) quitte à payer un peu plus cher.

Quelques remarques :

  • L’offre 3Go Sosh semble inintéressante aujourd’hui par rapport à la concurrence car elle ne propose que de la 3G+ pour 19,99 euros, mais je pense que ça devrait changer prochainement vu que la 4G arrive sur le forfait 5Go dès le 9 janvier.
  • Ces offres très complètes peuvent toutes être agrémentées d’options payantes pour ajouter encore plus de services à votre forfait : assurance mobile, international, deezer, multi-sims, TV…
  • Le seul opérateur aujourd’hui à proposer un forfait « entre deux » est Virgin Mobile avec son offre « Wide wide surf » à 9,99 euros, intéressante pour les faibles consommateurs de voix, mais qui veulent un minimum d’internet.
  • Je n’ai pas intégré Joe Mobile dans ce comparatif car je ne sais pas vraiment ce qu’il vaut. Joe Mobile propose à peu près les mêmes offres, en plus d’une offre personnalisable, à partir de 5 euros par mois.

Ça coute plus cher d’acheter un smartphone nu ? La preuve que non.

Mais alors, est-ce que ça coute plus cher d’acheter un smartphone nu c’est à dire à son vrai prix, tout en choisissant une offre low cost ? En voici la réponse.

Pour effectuer ce calcul, j’ai choisi trois smartphones représentant les différents OS sur le marché avec leur prix nu : l’iPhone 5S 32Go, le Samsung Galaxy S4 et le Nokia Lumia 1020. Comme la plupart des opérateurs « low cost » proposent des forfaits à 19,99 (3Go Data) et 24,99 euros (5Go de data ou plus), j’ai détaillé les deux, tout en les comparants à des forfaits « classiques » 4G/H+ d’opérateurs, à peu près équivalents en terme d’options et de data. Pour chaque offre opérateur, j’ai détaillé le prix du mobile subventionné, ainsi que le prix du forfait car ils changent en fonction de l’engagement choisi. Voici le tableau, résumant le prix de chaque mobile sur 12 ou 24 mois, en fonction des offres :

Comparatif prix du mobile avec forfait, Décembre 2013.Bien sûr, ce tableau ne prend pas en compte tous les forfaits possibles, ni les potentielles réductions accordées sur les mobiles (baisses de prix, offres de remboursement…), cependant le constat est clair : sur 12 ou 24 mois, il est plus avantageux de payer son mobile au prix fort, avec un forfait « low cost » sans engagement. Certes, le forfait Bouygues Sensation 8Go propose plus de Data, mais 3 ou 5Go sont amplement suffisants.

D’ailleurs, qui dit sans engagement dit changement illimité d’opérateur si vous trouvez mieux ailleurs, ce qui n’est pas le cas dans les forfaits engagés. C’est tout benef’. Alors, à l’avenir, faites le calcul, vous verrez…

Comment éviter de payer son smartphone trop cher dès le départ ?

Oui, mais évidemment, ça fait mal au portefeuille de payer 500 ou plus d’un coup pour avoir son smartphone. Pour pallier à ça, plusieurs solutions existent :

Des smartphones à petit prix

Avec l’arrivée des offres « low cost, » les smartphones à petit prix se sont multipliés. Toutes les marques proposent aujourd’hui des smartphones à bas prix, sous Android comme sur Windows Phone mais ils sont parfois peu performants. Pour des bonnes performances sans vous ruiner, je vous conseille les marques suivantes : Wiko, Acer, Alcatel, Huawei… Les opérateurs « low cost » ont aussi leurs propres mobiles « low cost, » c’est le cas de Sosh et de son Mobile Sosh par exemple. Enfin, pour le top du top à bas prix, je vous recommande vivement de faire un tour sur le Play Store, où Google propose ses Nexus à un rapport qualité/prix inégalable. Le meilleur d’Android à partir de 300 euros, en test sur Androline ici. Peut être un article à venir sur les smartphones à petit prix prochainement sur le blog…

Le paiement étalé

Les opérateurs « low cost » proposent tous des mobiles à la vente sur leur site. Ils sont souvent moins chers (jusqu’à 100 euros de différence) qu’un mobile nu car ils disposent en fait de la surcouche opérateur et sont bloqués sur un réseau (déblocables gratuitement). Là où ça devient intéressant, c’est qu’ils proposent aussi d’étaler votre paiement : sur 4 mois (sans frais), et sur 12 ou 24 mois (frais applicables). Je vous conseille vivement le paiement étalé sur 4 mois car il est sans frais. Au final, ça revient un peu au même qu’un mobile subventionné et avec engagement, mais c’est un bon moyen de ne pas vous ruiner dès l’achat de votre smartphone.

La « Location de Mobile »

Dans la lignée du paiement étalé, certains opérateurs permettent la location de smartphone. Free Mobile, par exemple, propose de louer un Samsung Galaxy S4 pour 49 euros à la commande, puis 12 euros par mois pendant 24 mois. A la fin de l’engagement, vous pouvez rendre le mobile, en prendre un nouveau, ou l’acheter définitivement pour une certaine somme. Le concept est pas mal, mais ça vous engage auprès de free mobile, car la mensualité est majorée de 5 euros si vous quittez free, vous n’êtes jamais vraiment propriétaire du smartphone, et vous ne pouvez pas arrêter la location avant la fin des 24 mois.

Toujours chercher le meilleur prix sur internet

Mon dernier conseil, et sûrement le plus important, sera de toujours rechercher le meilleur prix sur internet, le web étant rempli de bons plans pour trouver un smartphone pas cher. Comme je vous l’ai dit, les opérateurs low cost, proposent généralement leurs téléphones 100 euros moins chers que le prix nu. Je vous conseille aussi tous les sites de E-commerce : Amazon, Rue Du Commerce, Cdiscount etc. qui font souvent des réductions ou des ventes flash sur les mobiles. Enfin, si vous voulez trouver le meilleur prix sur un smartphone (mais ça vaut aussi pour n’importe quel autre achat), pensez à utiliser Google Shopping, très simple à utiliser : vous rentrez le produit que vous recherchez, et il vous trouve le meilleur prix sur internet, pas bête.

Voilà, vous êtes désormais incollables sur les forfaits « low cost » … alors réfléchissez bien avant d’acheter un mobile à l’avenir 😉

Article par Androxis
@alexisandre92

Les cadeaux Tech à offrir pour Noël

Et oui comme tout le monde le sait Noël approche à grands pas et le moment de trouver les derniers cadeaux arrive. En manque d’inspiration ? Ce post va vous aider à trouver le cadeau parfait pour les techno-addicts comme pour les noobs du plus petit budget au gros portefeuille. Les ordinateurs ne sont pas intégrés puisque nous considèrons que là on atteint un budget trop élevé pour un Noël (après cela dépend des familles).

la liste de Noël Androline

Un Noël Tech

*LISTE DE NOËL Top 10*

1. Tablette Nexus 7 nouvelle version

En voici un petit aperçu (pub officielle de Google)

Une tablette au format mini et très léger que l’on peut emporter partout facilement dans son sac. Un écran HD d’une qualité incomparable et une rapidité/fluidité remarquable, ainsi qu’une compatibilité HD sont ses atouts. Parfait pour lire, utiliser comme support lors d’une présentation, consulter des vidéos, faire des recherches, jouer… Bref un compagnon de tous les jours pour seulement 229 euros. Et puis plein d’accessoires sont disponibles, cela vous permettra de faire des cadeaux d’anniversaire complémentaires 😉 Et pour ceux qui préfèrent les grands formats, n’oubliez pas la tablette Nexus 10 de Google (10 pouces), disponible à partir de 399 euros.

Plus d’infos sur le site officiel

2. Liseuse Numérique Kobo Glo

Kobo Glo Rose

Kobo Glo by Fnac

Indispensable pour les grands lecteurs surtout, car elle permet de transporter des livres plus facilement (une seule machine pour plus de 1400 livres) et permet un confort de lecture au moins égal au livre papier. Elle offre en plus un éclairage intégré donc le lecteur peut lire dans le noir, sans gêner son compagnon par exemple. Jusqu’à 2 mois de batterie en autonomie, la liseuse Kobo Glo ne s’éteindra pas au milieu du chapitre final de votre thriller. Un vrai petit bijou. Parmi la gamme Kobo c’est pour moi la meilleure, les autres étant soit trop petites (Kobo Mini), pas assez éclairées (Kobo Touch) ou trop grandes ou trop chères (Kobo Aura & Aura HD). En plus, elle est en promo pour Noël sur le site de la Fnac (109,90 euros au lieu de 129,90). Ce que je pense de la Kobo Glo en détails.

3. Microsoft Surface 2

Surface 2 de Microsoft

Surface 2 de Microsoft

Une tablette fluide et surtout sur Windows 8.1 RT, offrant Office RT et 200Go de stockage sur Skydrive dans le cloud. Elle permet une utilisation basique de tablette mais également une utilisation bureautique assez poussée. La modification de fichiers Excel, Power Point et Word n’aura jamais été aussi facile sur une tablette grâce aux claviers clipsables (vendus séparément, comptez tout de même entre 79 et 129 euros). De plus, la nouvelle interface Windows est vraiment optimisée pour le tactile et rend l’expérience très agréable (multi-tâche, multi-appli, lecture de vidéos…). Très bon point, la tablette dispose également d’un port USB 3.0 directement intégré. Attention, cette tablette disposant de Windows RT, il ne sera pas possible d’installer des logiciels sur le bureau Windows, il faudra absolument télécharger vos applications via le Windows Store. Disponible à partir de 439 euros en version 32 Go. Découvrir la gamme Surface nouvelle génération plus en détails.

4. Asus Transformer T100

Androline Asus Transformer TF100

Cette tablette propose globalement les même spécifications que la Microsoft Surface à ceci près que le produit inclus un clavier clipsable et déclipsable avec port USB 3.0 directement dans la boite. De plus, elle dispose de Windows 8.1, contrairement à la tablette Surface qui tourne sous Windows RT. Cette Transformer T100 se rapproche donc d’un ordinateur puisqu’il est possible d’y installer n’importe quel logiciel Windows depuis le bureau, en plus des applications téléchargées sur le Windows Store. Microsoft Office est également intégré. L’autonomie annoncée est de 11h ce qui surpasse un peu la Surface 2. Elle est disponible au prix de 350 euros en 32GB (et disponible également en 64GB et une version 32GB accompagnée d’un disque dur de 500GB dans le clavier).

5. Nokia Lumia 1520.

Nokia Lumia 1520

Nokia Lumia 1520

Il s’agit ici d’un smartphone, plus précisément d’une phablette. Avec un écran de 6 pouces Full HD ainsi que d’un processeur quatre coeurs Snapdragon 800, ce téléphone est un monstre de performances et de visuel. À ceci s’ajoute un appareil photo de 20Px, de quoi surpasser bon nombre de concurrents smartphones et appareils photo. Nombre d’accessoires sans fils sont disponibles avec, de quoi ravir les plus technophiles de vos proches. Je l’ai découvert lors de la dernière Geek Live et il est personnellement sur ma liste au Père Noël.

6. Nexus 5

Nexus 5 de Google et LG

Testé récemment, ce smartphone représente la parfaite alternative entre le smartphone de moins de 4 pouces (gamme iPhone) et les phablettes (au dessus de 5,5 pouces). Son écran Full HD de 4,95 pouces est extrêmement confortable et répond très rapidement aux commandes. Parfait pour lire une page Internet, les résultats sportifs, regarder des vidéos en Full HD. Il est disponible à partir de 349 euros en 16GB (également disponible en 32GB à 399 euros). Découvrir une prise en main ainsi que ces principaux atouts et points faibles.

7. Xbox One

XboxOne

Xbox One + Kinnect

Microsoft a été le premier à sortir sa nouvelle Xbox, à une semaine d’intervalle par rapport à son principal concurrent, Sony. La Xbox One est ultra puissante et dispose de graphismes époustouflants. C’est également une véritable machine multimédia puisqu’elle permet entre autre de regarder la télé, de surfer sur internet, d’appeler ses amis en visioconférence, de regarder des films… Le tout en multi-tâche, c’est à dire qu’il est possible de jouer et de surfer sur internet en même temps par exemple. La Xbox One est pourvue de tout l’écosystème Microsoft, avec des applications telles que Skydrive, Internet Explorer ou encore Skype. L’interface est entièrement contrôlable à la voix et avec des gestes, grâce à la caméra Kinnect intégrée. Cette nouvelle Xbox dispose d’une vingtaine de jeux en catalogue à sa sortie. Elle est disponible en version 500 Gb à partir de 499 euros sans jeu, ou 529 euros avec un jeu (Call of Duty Ghost ou Fifa 14). Attention tout de même, la console est en rupture de stock, et les livraisons ne sont prévues qu’à partir de Janvier, donc on ratera le jour de Noël. Pour ceux qui ne peuvent pas attendre ou ceux qui ont un budget plus serré, la Xbox 360 est toujours en vente, entre 199 et 299 euros et dispose elle aussi de nombreuses fonctionnalités multimédia, ainsi qu’un catalogue important de jeux.

8. PS4

PS4

Playstation 4

Tout comme la Xbox One, la Playstation 4 est ultra puissante et propose des graphismes à couper le souffle. L’approche de cette machine est assez différente puisqu’eelle est surtout centrée sur le jeu et il n’y a pas autant de fonctionnalités multimédia adjacentes que chez sa concurrente. Il existe justement des fonctionnalités assez sympa liées au jeu, comme par exemple la possibilité de streamer sa partie, c’est à dire de donner la possibilité à des gens de vous regarder jouer directement depuis leur navigateur internet. La console devrait proposer un très bon catalogue de jeux dans les mois à venir, comme Sony nous l’a habitué, et de nouvelles fonctionnalités viendront s’ajouter via des mises à jour prochainement. Il y a une quinzaine de jeux en catalogue au lancement. La console 500Gb est vendue 399 euros sans jeu, 439 euros avec le jeu Killzone Shadow Fall, et 499 euros avec le même jeu, une seconde manette, et la caméra Playstation. Tout comme la Xbox One, cette PS4 est en rupture de stock, et les prochaines livraisons sont prévues en janvier voire février (je crois). Vous pourrez toujours vous rabattre sur une PS3 et son catalogue impressionnant de jeux, la console étant vendue entre 224 et 299 euros suivant les packs. Enfin, n’oubliez pas que Sony vend également une console portable, la PSVita, vendue avec un jeu au prix de 199 euros. Cette dernière vous permet également de jouer à distance à vos jeux PS4, directement depuis l’écran Vita.

9. iPad Air

iPadAir

iPad Air

Cette nouvelle version de la tablette de 10.1 pouces plus légère, plus fine et plus rapide ravira les fans d’Apple ainsi que les friands de technologie simple et efficace. Environ un million d’applications s’offrira à vos proches. Si vous êtes prêts à mettre le prix, ce cadeau sera idéal  pour vos parents, enfants ou même grand-parents. Certains opérateurs proposent des prix intéressants si vous souhaitez prendre la version 3G. Quelques regrets cependant, toujours pas de port USB, et le prix d’entrée est quand même assez élevé pour peu de stockage. Prix seul 489 euros (version 16Gb WIFI).

 10. iPad Mini avec écran Retina

iPadMiniRetina

iPad Mini Retina

Cette version avec rétina de la tablette fait 7,9 pouces et séduira les adeptes des appareils de petite taille mais aussi les fans de vidéo, lecture, jeux ou surf en grand format (en comparaison avec l’écran d’un smartphone). Il offre également une fluidité admirable ainsi qu’un design épuré et élégant. Comptez 389 euros pour la version 16Gb en Wifi. Là encore la prise d’un forfait peut faire baisser le prix A L’ACHAT du produit (sachant qu’au final avec l’abonnement cela revient au même voire plus cher chez certains opérateurs), même si je considère qu’on offre rarement un abonnement pour Noël, ceci nécessitant un investissement mensuel. A vous de voir. Sinon, pour les plus petits budgets, pendez à l’iPad mini « classique » sans écran rétina, disponible à partir de 299 euros.

Nous avons choisi de mettre l’iPad à la fin du classement car celui-ci est vraiment pour les plus grands budgets et nous trouvons que si l’on ramène au prix & à la performance, l’iPad n’est pas dans le top. Mais cela reste un beau cadeau et une machine performante et simple qui ravira nombre de gens sous le sapin le jour de Noël 🙂

De plus, nous n’avons pas donné tous les détails et versions disponibles pour chaque modèle, ceci étant notre liste idéale et non un article détaillé. Certaines informations sont disponibles sur d’autres postes et d’autres seront prochainement publiées. Au plaisir de vous revoir sur Androline 😉

Androline & Androxis

Une journée au Geek Live : Noël en Novembre.

Hello tous!

Comme vous l’avez sans doute vu sur Facebook ou sur Twitter, je me suis offert une après-midi à parcourir les méandres du Geek Live. Au menu : Alcatel One Touch Hero, LG G2, Asus (Nexus, Padfone, Transformer AiO), Nokia (1520, 1320, 2520, Asha 502), Microsoft Surface 2, Sony (Xperia Z1, Z Ultra), Samsung (Galaxy Note 3, Galaxy Gear)… Je ne vais pas parler de tout évidemment mais je vais vous donner un aperçu de mes découvertes et de mes déceptions.

IMG_1264

Découvertes
Ma première découverte est le Alcatel One Touch Hero, que AndroBro’ m’avait demandé de surveiller. La marque Alcatel ne m’a jamais vraiment convaincue mais je dois avouer que leur proposition avec ce téléphone est assez sympa et surtout accessible. C’est un téléphone de 6 pouces assez confortable et rapide dans les transitions appuyé par un processeur Quad Core 1,5 Ghz, ce qui est pas mal. Il comporte un stylet. Il dispose aussi d’une LED de notification que j’ai trouvé vraiment discrète en comparaison avec celle de la famille Galaxy de Samsung. Ce Alcatel offre également un APN de 13 Mpx. Et tout ça pour 349 euros, disponible courant du mois de décembre (pas plus de précisions).
Le plus : les accessoires assez innovants. Ils proposent ainsi une cover de protection pour l’écran sur la même idée que celle du Samsung S3 mais avec des LED Intégrées permettant de faire clignoter sur la cover les notifications ainsi que l’heure (voir l’image). Elle serait incluse avec le téléphone. Ils sont également en train de développer une cover contenant la même technologie que les liseuses avec l’effet encre, permettant de lire du contenu en noir et blanc en économisant la batterie ainsi que vos yeux. Idée intéressante. De même, un petit téléphone sera proposé, à coupler avec votre Alcatel One Touch, fonctionnant comme une télécommande (et un leurre pour les voleurs à l’arraché), ressemblant à un Nokia première génération.
Bref, un mix très intéressant, permettant de rendre accessible un phablet de bonne qualité aux frileux du portefeuille.

image

image

image

Ensuite, je m’en doutais et je n’ai pas été déçue : les nouveautés Nokia Lumia sont un vrai plaisir!
D’abord le Nokia Lumia 1520, le nouveau phablet de la firme suèdoise est un vrai bonheur pour les mains et les yeux ainsi que d’une rapidité et d’une qualité d’écran bluffante! L’angle de vu est remarquable. Pas étonnant avec sa résolution de 1080p, une première pour un téléphone embarquant l’OS Windows. Le rendu des couleurs est très fidèle et donc très agréable pour l’utilisateur. La prise en main est agréable avec ce Lumia de seulement  d’épaisseur et au ressenti très léger dû au polycarbonate et à son poids bien réparti de 209g. La rapidité elle s’explique par le processeur Qualcomm Snapdragon 800, également présent dans la nouvelle tablette de la marque, la Nokia Lumia 2520. Il est disponible en noir, blanc, jaune (rendu soft-touch)et rouge, cette dernière ayant un rendu glossy dont je ne suis pas particulièrement fan personnellement mais pourquoi pas. Les 6 pouces sont au début assez imposants mais le confort ressenti efface vite cette appréhension face à la taille de l’écran. Windows se lance dans les phablets et apparemment, est un concurrent solide pour les autres pure players.

image

image

image

Nokia est également connu pour ses accessoires malins, et là encore ils n’ont pas déçu. Le Nokia 1520 peut ainsi charger sans fil sur une dalle auto-alimentée (sous-entendu vous le chargez chez vous et l’enmenez où vous voulez pour charger votre téléphone, sans fil). Le 1320 n’est pas éligible à cet accessoire. Ils ont également imaginé une cover sur le modèle de la smart cover de Apple, avec la possibilité de replier la cover en forme de triangle pour le visionnage de vidéo à reposé à l’horizontal avec tout le confort.

image

Je tempère mon enthousiasme à la vue des prix. Comptez 699 euros pour ce phablet sans subvention. Certains opérateurs virtuels pourraient faire des prix mais ceci est le prix annoncé par Nokia. La sortie est prévue courant décembre en France.

Concernant le petit frère Nokia Lumia 1320, il s’agit du même en moins bien. Même taille d’écran mais processeur moins performant (Dual Core), APN de seulement 5Mpx, un écran HD seulement. Mais même avec ces capacités moins importantes, ce phablet ne saccade pas et reste agréable à utiliser. Son prix beaucoup plus accessible achèvera de vous convaincre : 369 euros. Malheureusement, il ne sera pas disponible en France avant février 2014. Il n’y a plus qu’à être patient.

image

Concernant la tablette Nokia Lumia 2520, je ressors de cette exposition avec les mêmes impressions que pour le Lumia 1520. L’appareil photo et son ouverture offrent des photos au rendu vraiment fidèle. La légèreté et la finesse de cette tablette sont également assez impressionnantes. Malgré tout une déception : l’embarquement de la version Windows 8.1 RT. Même si Olivier de Nokia m’a clairement expliqué que cela n’avait pas de sens pour l’utilisation qu’on attend d’une tablette comme celle-ci (visionnage de contenu en mobilité) et qu’une version Pro n’est pas nécessaire j’ai l’impression qu’on ne me donne pas toutes les cartes et que la Nokia Lumia 2520 n’est pas loin du top du top. Autre nouvelle : Nokia n’est pas encore sûr de lancer sa tablette en Europe, attendant de voir le succès que celle-ci remportera aux USA. Nokia veut vraiment se placer au mieux face à la compétition et veut avoir tous les éléments pour se lancer proprement dans la guerre des tablettes.

image

image

image

wpid-IMG_0279-600x400.jpg

Pour le plaisir une photo tirée de Journal du Geek, avec une photo de moi utilisant la tablette Nokia Lumia 2520 (enfin de mes mains), la photo rend mieux

Une autre de mes découvertes est la gamme de Sony Xperia Z1 et Xperia Z Ultra. Leur performance étant relativement les mêmes je vais les traiter ensembles.  Ce téléphone et cette phablet ont l’immense avantage d’être « LifeProof » comme j’aime le dire, offrant un appareil waterproof, anti-rayure et anti-poussière. Si avec ça vous utilisez encore la fameuse excuse « j’ai trop peur de le casser »… Ils sont évidemment très fluides, fin et agréables en main. Ils sont compatibles NFC et 4G LTE tous les deux. Ce qui est particulièrement appréciable sur le Sony Xperia Z1, ce sont les applications natives photos permettant par exemple de prendre en photo un lieu, un objet… et d’obtenir ensuite toutes les informations le concernant, en mode Gogoles, ou encore l’application de Live Stream permettant de filmer et diffuser en live sur Facebook pour le plus grand plaisir de vos amis. Tout ça avec un APN de 20,7 Mpx. Sony n’a pas intégré cela dans le Z ultra estimant « qu’on n’utilise pas une tablette pour faire de la photo de la même manière qu’on le ferait avec un photophone comme le Z1 ». Du coup la résolution de l »APN du Z Ultra n’est que de 8Mpx.

DECEPTIONS
Bizarrement j’ai été pas mal déçue par celle que j’attendais le plus : la tablette Microsoft Surface 2. Je m’attendais à ce que Microsoft ait fait quelques améliorations dans la rapidité de sa tablette RT. Malheureusement, cette tablette reste relativement peu réactive en comparaison avec les autres tablettes 10″ comme les dernières tablettes ASUS Transformer ou l’iPad par exemple. Et en ce qui concerne le design et la prise en main, mon coeur penche définitivement plus pour la Nokia Lumia 2520.

image

Ma deuxième déception est le Samsung Galaxy Note 3 que je trouve très performant et tout ok… mais finalement son utilisation est très compliquée. Il offre de nombreuses possibilités que je trouvent finalement source de confusion. De plus, la reconnaissance d’écriture manuscrite est très brouillon, voire inexistante, comparée à celle présente sur le phablet Sony Xperia Z Ultra. Devoir cliquer sur le côté du stylet pour activer les fonctions du stylet s’avère moins intuitif que prévu, le bouton étant plutôt mal placé à mon goût. Cependant si vous avez le goûts de la nouveautés et des gadgets en veux-tu en voilà, ce téléphone est fait pour vous, vous n’allez pas vous ennuyer pas avec le Samsung Galaxy S3, qui reste très agréable en main et contrasté à souhait. La montre Galaxy Gear n’était malheureusement pas connectée lors de ce Geek Live, je n’ai donc pas pu la tester en action. Mais son design, son écran et la qualité de ses photos m’ont plutôt agréablement surprise, comparé à la qualité de la Sony Watch par exemple. Après, à voir en utilisation.

image

image

Voilà pour le gros de mes découvertes lors de ce Geek Live 6. J’ai vraiment adoré pouvoir enfin tester ces nouveautés (la plupart étaient sorties dans la semaine ou le mois précédent) et vous les faire partager. Merci encore au Journal du Geek pour cette initiative et à l’année prochaine pour le prochain événement!

La liseuse numérique Kobo Glo : elle ne me quitte plus!

Salut à tous!

Je profite de l’actualité sur la suppression des frais de port gratuit cumulés aux 5% proposés par Amazon pour vous parler de ma trouvaille (peu originale j’en conviens).

Bon nombre d’entre vous m’ont souvent demandé ce que je pensais de ma récente acquisition de la liseuse numérique Kobo Glo (by Fnac) et si je préférais ça aux livres papier. Beaucoup de gens aiment la sensation du papier et ont peur de se lancer ! Mon avis ? N’ayez plus peur.

Image

Image

Oui, jai pris la rose mais je vous rassure elle existe aussi en gris, bleu et noir 😉

J’ai toujours beaucoup aimer lire. Vous me direz c’est quand même indispensable pour s’acheter une liseuse, m’enfin! Je lisais environ 1 livre par mois, sans me presser et parce que je n’avais 1) Ni l’argent 2) Ni l’espace (sac à main et bibliothèque) 3) Ni l’envie. Figurez-vous que la liseuse a changé ces trois dimensions.

1 – Les livres coûtent en moyenne 5 à 12 euros sur le Kobo store et encore, bon nombre de livres sont trouvables gratuitement en version Pdf sur certains forum (mais chut ^^). Contre 15 euros en moyenne pour un livre en papier. Ils sont stockés sur votre liseuse ou votre compte Kobo en ligne et sont à vous pour toujours, de la même manière qu’un livre papier.

2 – Ma Kobo peut contenir jusqu’à 1400 livres (mémoire extensible avec carte micro SD jusqu’à 32Go)

3 – Une bibliothèque numérique pallie au manque de place. Pour vous donner une idée, j’ai ma liseuse depuis fin juin (nous sommes début octobre) et j’ai lu 18 livres soit 154 heures de lecture (oui, on peut même avoir ses stats de lecture). Lire sur liseuse m’a fait multiplier par 6 ma consommation de livres.

4 – La batterie tient 1 mois sans recharge (avec une utilisation quotidienne de 1 à 2h en moyenne).

5 – L’écran ne fait pas mal aux yeux : la luminosité est réglable! Il est également possible avec la version Glo de créer un rétro éclairage pour lire dans le noir, notamment quand les lumières du train s’éteignent (si dans les transilien ça arrive) ou quand votre conjoint veut se coucher et que vous souhaitez finir votre chapitre. Il y a une véritable impression de papier malgré le fait que ce soit un écran. Rien à voir avec la lecture sur tablette type iPad ou Asus.

Image

6 – De la taille d’un livre de poche, elle se glisse sans problème dans un petit sac à main et elle est transportable partout (avec de préférence une protection pour éviter le contact avec les clés par exemple).

ImageImage

7 – La synchronisation peut se faire par Wifi : vous pouvez acheter vos livres directement depuis votre liseuse par le Wifi, sans passer par votre ordinateur. Pratique si vous souhaitez lire la suite de votre roman favori juste après avoir terminé le précédent.

Je ne parle même pas du dictionnaire intégré, de la possibilité de régler la taille de l’écriture ou encore de la recommandation intelligente de livres directement sur votre liseuse, ainsi que la possibilité de télécharger des extraits qui sont pour moi le basique d’un outil numérique. Cela permet un rapport instantané à la lecture, contrairement à l’achat de livres physiques.

Vous l’aurez compris, cette Kobo a changé ma relation à la lecture et je ne la quitte plus! Et tout ça pour 129 euros. Il ne manquerait plus qu’une bibliothèque numérique pour emprunter ses bouquins en ligne et le modèle serait parfait 😉

Et vous, allez-vous faire le grand saut ?