La liseuse numérique Kobo Glo : elle ne me quitte plus!

Salut à tous!

Je profite de l’actualité sur la suppression des frais de port gratuit cumulés aux 5% proposés par Amazon pour vous parler de ma trouvaille (peu originale j’en conviens).

Bon nombre d’entre vous m’ont souvent demandé ce que je pensais de ma récente acquisition de la liseuse numérique Kobo Glo (by Fnac) et si je préférais ça aux livres papier. Beaucoup de gens aiment la sensation du papier et ont peur de se lancer ! Mon avis ? N’ayez plus peur.

Image

Image

Oui, jai pris la rose mais je vous rassure elle existe aussi en gris, bleu et noir 😉

J’ai toujours beaucoup aimer lire. Vous me direz c’est quand même indispensable pour s’acheter une liseuse, m’enfin! Je lisais environ 1 livre par mois, sans me presser et parce que je n’avais 1) Ni l’argent 2) Ni l’espace (sac à main et bibliothèque) 3) Ni l’envie. Figurez-vous que la liseuse a changé ces trois dimensions.

1 – Les livres coûtent en moyenne 5 à 12 euros sur le Kobo store et encore, bon nombre de livres sont trouvables gratuitement en version Pdf sur certains forum (mais chut ^^). Contre 15 euros en moyenne pour un livre en papier. Ils sont stockés sur votre liseuse ou votre compte Kobo en ligne et sont à vous pour toujours, de la même manière qu’un livre papier.

2 – Ma Kobo peut contenir jusqu’à 1400 livres (mémoire extensible avec carte micro SD jusqu’à 32Go)

3 – Une bibliothèque numérique pallie au manque de place. Pour vous donner une idée, j’ai ma liseuse depuis fin juin (nous sommes début octobre) et j’ai lu 18 livres soit 154 heures de lecture (oui, on peut même avoir ses stats de lecture). Lire sur liseuse m’a fait multiplier par 6 ma consommation de livres.

4 – La batterie tient 1 mois sans recharge (avec une utilisation quotidienne de 1 à 2h en moyenne).

5 – L’écran ne fait pas mal aux yeux : la luminosité est réglable! Il est également possible avec la version Glo de créer un rétro éclairage pour lire dans le noir, notamment quand les lumières du train s’éteignent (si dans les transilien ça arrive) ou quand votre conjoint veut se coucher et que vous souhaitez finir votre chapitre. Il y a une véritable impression de papier malgré le fait que ce soit un écran. Rien à voir avec la lecture sur tablette type iPad ou Asus.

Image

6 – De la taille d’un livre de poche, elle se glisse sans problème dans un petit sac à main et elle est transportable partout (avec de préférence une protection pour éviter le contact avec les clés par exemple).

ImageImage

7 – La synchronisation peut se faire par Wifi : vous pouvez acheter vos livres directement depuis votre liseuse par le Wifi, sans passer par votre ordinateur. Pratique si vous souhaitez lire la suite de votre roman favori juste après avoir terminé le précédent.

Je ne parle même pas du dictionnaire intégré, de la possibilité de régler la taille de l’écriture ou encore de la recommandation intelligente de livres directement sur votre liseuse, ainsi que la possibilité de télécharger des extraits qui sont pour moi le basique d’un outil numérique. Cela permet un rapport instantané à la lecture, contrairement à l’achat de livres physiques.

Vous l’aurez compris, cette Kobo a changé ma relation à la lecture et je ne la quitte plus! Et tout ça pour 129 euros. Il ne manquerait plus qu’une bibliothèque numérique pour emprunter ses bouquins en ligne et le modèle serait parfait 😉

Et vous, allez-vous faire le grand saut ?

Publicités