[BRACELET CONNECTÉ] Test du traqueur d’activité Jawbone Up24

Vous le savez sans doute, les bracelets connectés rencontrent de plus en plus de succès parmi les consommateurs, en commençant par les sportifs. Il en existe de toutes tailles, couleurs, poids, usages et fonctionnalités. J’ai personnellement testé le Jawbone UP24 pour vous : un traqueur d’activité. ll s’agit du dernier modèle de bracelet connecté de Jawbone, version mise à jour de son prédécesseur le Jawbone Up.

Jawbone UP24 de face

Jawbone poignet 2jawbone main

Contrairement au Nike Fuel Band, le Jawbone UP24 n’est pas un traqueur pour les sportifs mais surtout pour les personnes souhaitant bouger plus et se motiver pour rester en forme.

Le principe ? Fixez deux objectifs : vos heures de sommeil par nuit et votre nombre de pas quotidien. Jawbone vous proposera des options correspondant à vos mensurations. A vous de voir.
Personnellement je me suis fixé un objectif de 8h de sommeil et 10 000 pas par jour.

Les photos sont disponibles en plus grand plus bas dans la Gallery. Si vous souhaitez mieux voir l’application, cliquez dessus. Dans un soucis de clareté et de design, j’ai préféré mettre les photos en plus petit 😉

Objectifs

Fonctionnalités :

Options

Moniteur de sommeil : temps de sommeil léger, de sommeil lourd, combien de fois et combien de temps vous vous êtes réveillés.

Traqueur sommeil
Réveil personnalisé : définissez l’heure maximum à laquelle vous devez vous réveiller et votre bracelet vous réveille en vibrant au moment le moins brutal (sommeil léger) dans les 30, 20 ou 10 minutes (vous choisissez l’amplitude que vous souhaitez).

Réveil
Sieste : vous pouvez précisez à votre bracelet que vous faites une sieste (une manipulation simple sur votre bracelet), pour récupérer un peu. Cela s’ajoutera à vos objectifs et votre bracelet vous réveillera en douceur après la durée de votre choix.
Traqueur d’activité : calories brûlées, pas effectués, kilomètres parcourus, pourcentage de l’objectif réalisé… vos activités sont passées au crible. Un graphique vous montrera même votre journée pour identifier facilement vos moments d’efforts et vos moments d’inactivité.

traqueur activité

 

Chronomètre : chronométrez en un clic sur votre bracelet vos activités et personnalisez l’activité effectuée (course, vélo, piscine, yoga…). Si vous partez faire un jogging, votre bracelet pourra vous dire exactement combien de km vous avez effectués.

Chronomètre
Alerte d’inactivité : peur de restez trop inactif ? Votre bracelet est là pour vous rappeler de bouger. Votre bracelet vibrera lorsque vous êtes inactif plus de 15, 30, 45 min …2h (à vous de choisir).
Conseils : tous les jours, l’application vous offrira des conseils en fonction de vos derniers résultats d’activité. Comme dormez plus, mangez une tasse d’épinards (bon euh pas le meilleur de tous ;-)), prenez un bon bain chaud pour mieux dormir… bref un vrai coach personnel.

tips

Vous pouvez facilement voir en quel mode est votre bracelet, en un clic sur le bouton gris à l’extrémité du bracelet. Un soleil ou une lune, clignotant ou statique apparaitra pour vous l’indiquer.

Jawbone allumé

D’autres applications tierces comme RunKeeper, MyFitnessPal, IFFT sont compatibles et leurs informations peuvent être intégrées à votre journal d’activité Jawbone. Personnellement je n’ai pas ressenti le besoin de le faire. Mais Jawbone n’embarque pas de GPS, il peut donc être intéressant de coupler son utilisation avec RunKeeper qui grâce à votre smartphone, pourra vous montrer votre parcours sur une carte.

Mes impressions

Je me suis rendue compte que pour une journée de travail normale (aller et retour au bureau), les 10 000 pas sont difficiles à atteindre. Je me suis donc mise à prendre les escaliers au lieu des escalators ou ascenseurs, à marcher pour faire ma dernière station de métro et à me lever plus souvent pour me dégourdir les jambes au travail.
Du coup, à l’usage cela a vraiment eu un impact sur mon activité, mon énergie et mon état de santé. Les réveils ont également été plus faciles. La personnalisation que vous pouvez effectué de chaque paramètre offre une grande liberté et vous permet de vivre l’expérience du traqueur d’activité comme cela vous chante.
En revanche, atteindre l’objectif sommeil s’est avéré difficile. Je dors beaucoup moins que je le pensais. Cela me permet d’ajuster et de me reposer plus (ou moins le week end quand je me rend compte que je fais parfois jusqu’à 120% de mon objectif sommeil). Cela permet d’avoir mieux conscience de son corps et des efforts à fournir.
Personnellement, je suis conquise !

A savoir avant l’achat :

– La technologie utilisée est le Bluetooth Low Energy (Bluetooth LE), vérifiez donc bien que votre téléphone est compatible.
– L’application Up by Jawbone, qui vous permet d’avoir accès à toutes les informations recueillies par votre bracelet est disponible sur Android et iOS. Les détenteurs de Windows Phone devront donc attendre encore un peu.
– Le rechargement du bracelet se fait avec un chargeur Jack-USB, il faut donc avoir un ordinateur ou une tablette afin de pouvoir le recharger sur un port USB. Son autonomie est de 7 jours.
– Le bracelet est étanche mais ne supporte que les éclaboussures et en aucun cas l’immersion, ce qui peut apparaître regrettable. Évitez donc de prendre votre douche ou d’aller à la piscine avec. Personnellement, j’ai plongé dans la piscine avec par inadvertance : après un bon séchage et une journée sans y toucher, aucun dommage constaté, ouf! Ne tentez pas l’expérience chez vous!

Le Jawbone Up24 est disponible en Rose (photos), Corail et Noir au prix de 149,90 euros. Si vous souhaitez le tester et voir l’application, les vendeurs des magasins LICK ou Fnac pourront vous faire une démonstration.

Publicités

Une journée au Geek Live : Noël en Novembre.

Hello tous!

Comme vous l’avez sans doute vu sur Facebook ou sur Twitter, je me suis offert une après-midi à parcourir les méandres du Geek Live. Au menu : Alcatel One Touch Hero, LG G2, Asus (Nexus, Padfone, Transformer AiO), Nokia (1520, 1320, 2520, Asha 502), Microsoft Surface 2, Sony (Xperia Z1, Z Ultra), Samsung (Galaxy Note 3, Galaxy Gear)… Je ne vais pas parler de tout évidemment mais je vais vous donner un aperçu de mes découvertes et de mes déceptions.

IMG_1264

Découvertes
Ma première découverte est le Alcatel One Touch Hero, que AndroBro’ m’avait demandé de surveiller. La marque Alcatel ne m’a jamais vraiment convaincue mais je dois avouer que leur proposition avec ce téléphone est assez sympa et surtout accessible. C’est un téléphone de 6 pouces assez confortable et rapide dans les transitions appuyé par un processeur Quad Core 1,5 Ghz, ce qui est pas mal. Il comporte un stylet. Il dispose aussi d’une LED de notification que j’ai trouvé vraiment discrète en comparaison avec celle de la famille Galaxy de Samsung. Ce Alcatel offre également un APN de 13 Mpx. Et tout ça pour 349 euros, disponible courant du mois de décembre (pas plus de précisions).
Le plus : les accessoires assez innovants. Ils proposent ainsi une cover de protection pour l’écran sur la même idée que celle du Samsung S3 mais avec des LED Intégrées permettant de faire clignoter sur la cover les notifications ainsi que l’heure (voir l’image). Elle serait incluse avec le téléphone. Ils sont également en train de développer une cover contenant la même technologie que les liseuses avec l’effet encre, permettant de lire du contenu en noir et blanc en économisant la batterie ainsi que vos yeux. Idée intéressante. De même, un petit téléphone sera proposé, à coupler avec votre Alcatel One Touch, fonctionnant comme une télécommande (et un leurre pour les voleurs à l’arraché), ressemblant à un Nokia première génération.
Bref, un mix très intéressant, permettant de rendre accessible un phablet de bonne qualité aux frileux du portefeuille.

image

image

image

Ensuite, je m’en doutais et je n’ai pas été déçue : les nouveautés Nokia Lumia sont un vrai plaisir!
D’abord le Nokia Lumia 1520, le nouveau phablet de la firme suèdoise est un vrai bonheur pour les mains et les yeux ainsi que d’une rapidité et d’une qualité d’écran bluffante! L’angle de vu est remarquable. Pas étonnant avec sa résolution de 1080p, une première pour un téléphone embarquant l’OS Windows. Le rendu des couleurs est très fidèle et donc très agréable pour l’utilisateur. La prise en main est agréable avec ce Lumia de seulement  d’épaisseur et au ressenti très léger dû au polycarbonate et à son poids bien réparti de 209g. La rapidité elle s’explique par le processeur Qualcomm Snapdragon 800, également présent dans la nouvelle tablette de la marque, la Nokia Lumia 2520. Il est disponible en noir, blanc, jaune (rendu soft-touch)et rouge, cette dernière ayant un rendu glossy dont je ne suis pas particulièrement fan personnellement mais pourquoi pas. Les 6 pouces sont au début assez imposants mais le confort ressenti efface vite cette appréhension face à la taille de l’écran. Windows se lance dans les phablets et apparemment, est un concurrent solide pour les autres pure players.

image

image

image

Nokia est également connu pour ses accessoires malins, et là encore ils n’ont pas déçu. Le Nokia 1520 peut ainsi charger sans fil sur une dalle auto-alimentée (sous-entendu vous le chargez chez vous et l’enmenez où vous voulez pour charger votre téléphone, sans fil). Le 1320 n’est pas éligible à cet accessoire. Ils ont également imaginé une cover sur le modèle de la smart cover de Apple, avec la possibilité de replier la cover en forme de triangle pour le visionnage de vidéo à reposé à l’horizontal avec tout le confort.

image

Je tempère mon enthousiasme à la vue des prix. Comptez 699 euros pour ce phablet sans subvention. Certains opérateurs virtuels pourraient faire des prix mais ceci est le prix annoncé par Nokia. La sortie est prévue courant décembre en France.

Concernant le petit frère Nokia Lumia 1320, il s’agit du même en moins bien. Même taille d’écran mais processeur moins performant (Dual Core), APN de seulement 5Mpx, un écran HD seulement. Mais même avec ces capacités moins importantes, ce phablet ne saccade pas et reste agréable à utiliser. Son prix beaucoup plus accessible achèvera de vous convaincre : 369 euros. Malheureusement, il ne sera pas disponible en France avant février 2014. Il n’y a plus qu’à être patient.

image

Concernant la tablette Nokia Lumia 2520, je ressors de cette exposition avec les mêmes impressions que pour le Lumia 1520. L’appareil photo et son ouverture offrent des photos au rendu vraiment fidèle. La légèreté et la finesse de cette tablette sont également assez impressionnantes. Malgré tout une déception : l’embarquement de la version Windows 8.1 RT. Même si Olivier de Nokia m’a clairement expliqué que cela n’avait pas de sens pour l’utilisation qu’on attend d’une tablette comme celle-ci (visionnage de contenu en mobilité) et qu’une version Pro n’est pas nécessaire j’ai l’impression qu’on ne me donne pas toutes les cartes et que la Nokia Lumia 2520 n’est pas loin du top du top. Autre nouvelle : Nokia n’est pas encore sûr de lancer sa tablette en Europe, attendant de voir le succès que celle-ci remportera aux USA. Nokia veut vraiment se placer au mieux face à la compétition et veut avoir tous les éléments pour se lancer proprement dans la guerre des tablettes.

image

image

image

wpid-IMG_0279-600x400.jpg

Pour le plaisir une photo tirée de Journal du Geek, avec une photo de moi utilisant la tablette Nokia Lumia 2520 (enfin de mes mains), la photo rend mieux

Une autre de mes découvertes est la gamme de Sony Xperia Z1 et Xperia Z Ultra. Leur performance étant relativement les mêmes je vais les traiter ensembles.  Ce téléphone et cette phablet ont l’immense avantage d’être « LifeProof » comme j’aime le dire, offrant un appareil waterproof, anti-rayure et anti-poussière. Si avec ça vous utilisez encore la fameuse excuse « j’ai trop peur de le casser »… Ils sont évidemment très fluides, fin et agréables en main. Ils sont compatibles NFC et 4G LTE tous les deux. Ce qui est particulièrement appréciable sur le Sony Xperia Z1, ce sont les applications natives photos permettant par exemple de prendre en photo un lieu, un objet… et d’obtenir ensuite toutes les informations le concernant, en mode Gogoles, ou encore l’application de Live Stream permettant de filmer et diffuser en live sur Facebook pour le plus grand plaisir de vos amis. Tout ça avec un APN de 20,7 Mpx. Sony n’a pas intégré cela dans le Z ultra estimant « qu’on n’utilise pas une tablette pour faire de la photo de la même manière qu’on le ferait avec un photophone comme le Z1 ». Du coup la résolution de l »APN du Z Ultra n’est que de 8Mpx.

DECEPTIONS
Bizarrement j’ai été pas mal déçue par celle que j’attendais le plus : la tablette Microsoft Surface 2. Je m’attendais à ce que Microsoft ait fait quelques améliorations dans la rapidité de sa tablette RT. Malheureusement, cette tablette reste relativement peu réactive en comparaison avec les autres tablettes 10″ comme les dernières tablettes ASUS Transformer ou l’iPad par exemple. Et en ce qui concerne le design et la prise en main, mon coeur penche définitivement plus pour la Nokia Lumia 2520.

image

Ma deuxième déception est le Samsung Galaxy Note 3 que je trouve très performant et tout ok… mais finalement son utilisation est très compliquée. Il offre de nombreuses possibilités que je trouvent finalement source de confusion. De plus, la reconnaissance d’écriture manuscrite est très brouillon, voire inexistante, comparée à celle présente sur le phablet Sony Xperia Z Ultra. Devoir cliquer sur le côté du stylet pour activer les fonctions du stylet s’avère moins intuitif que prévu, le bouton étant plutôt mal placé à mon goût. Cependant si vous avez le goûts de la nouveautés et des gadgets en veux-tu en voilà, ce téléphone est fait pour vous, vous n’allez pas vous ennuyer pas avec le Samsung Galaxy S3, qui reste très agréable en main et contrasté à souhait. La montre Galaxy Gear n’était malheureusement pas connectée lors de ce Geek Live, je n’ai donc pas pu la tester en action. Mais son design, son écran et la qualité de ses photos m’ont plutôt agréablement surprise, comparé à la qualité de la Sony Watch par exemple. Après, à voir en utilisation.

image

image

Voilà pour le gros de mes découvertes lors de ce Geek Live 6. J’ai vraiment adoré pouvoir enfin tester ces nouveautés (la plupart étaient sorties dans la semaine ou le mois précédent) et vous les faire partager. Merci encore au Journal du Geek pour cette initiative et à l’année prochaine pour le prochain événement!

PhoneBlocks : le smartphone monté de toutes pièces rien que pour vous !

Ça y est, le moment que nous attendions tous est arrivé. On en a rêvé, on s’est levé en y pensant, on a chié en y pensant : assembler son téléphone, tout comme on le ferait pour un ordinateur de bureau.

C’est le hollandais Dave Hakkens qui a fondé le projet. Nom de code : Phoneblocks.

PhoneBlocksLe principe est simple, chaque composant se fixe sur une base qui les relie et les connecte entre eux.

Vous avez cassé  l’écran de votre téléphone haut de  gamme et vous ne voulez pas changer tout l’appareil ? Remplacez l’écran pour une poignée d’euros au lieu de vous taper une réparation chez le chinois du coin ou un professionnel hors de prix. Vous avez des lenteurs ou des saccades ? Vous regrettez que votre appareil ne dispose pas de la dernière puce Qualcomm ? Changez un block, uniquement UN composant. C’est sûr que ça évite de changer de téléphone tous les ans et de réinvestir tout en continuant d’accumuler les déchets électroniques.
Ou au contraire, si vous avez une utilisation limitée de votre téléphone, il vous est possible d’en fabriquer un tout simple, avec une grosse batterie, un écran bon marché et un clavier ergonomique, par exemple. Soyons fou.

Encore à l’état de projet, Dave Hakkens a besoin de soutiens via les réseaux sociaux, il vous est possible de soutenir le projet jusqu’au 29 octobre à cette adresse.

Pour plus d’information vous pouvez consulter le site officiel de Dave Hakkens.

Et comme il vaut mieux le voir pour le croire :

Pour information, le projet  a été lancé sur Thunderclap le 12 septembre et avait pour but d’obtenir 650 000 soutiens pour le 29 octobre, à l’heure où je vous écris ces mots, les supporters sont au nombre de 625 781 en a peine 4 jours, et ça grimpe de plus de 2000  toute les 10 minutes.

Vous devinerez que mon choix est déjà fait. N’hésitez pas à faire part du votre ou à partager 😉

AndroBro’

Ce qui s’annonce pour la rentrée : dernières rumeurs sur l’iPhone 5, Jelly Bean, Galaxy Note II et Windows Surface.

La fin de l’été amène déjà son lot de rumeurs sur ce que nous réserve la rentrée technologique. Bien sûr, loin devant les autres, celles qui est dans tous les esprits reste la sortie de l’iPhone 5 et son potentiel design.

En effet, beaucoup de sites en cette fin de semaine déclarent officieusement l’annonce de l’iPhone 5, si c’est bien le nom qui va lui être attribué, le 12 septembre par la firme à la pomme.  Les pré-commandes seraient disponibles le jour-même aux USA, seulement le 5 octobre en Europe (damn!). Le design aurait quelque chose de proche de ça selon Journal du Geek.

Honnêtement, si le design prévu est vraiment celui-ci, j’attends d’Apple un bijou en terme de caractéristiques techniques. Vous voyez une réelle prise de risque par rapport au design du 4 et du 4S ?

Pour continuer sur la vague des rumeurs, allons maintenant voir du côté de Samsung et d’Android. Le programme est plutôt croustillant. Le Galaxy Note IIe du nom devrait ainsi être annoncé le 29 août. Au menu : 5,5  » (pour comparer le S3 fait 4,8″), un processeur Exynos 4 Quad Core 1,5 Ghz et APN de 8 Mpx. Il serait disponible sous Android ICS 4.0.4 à la sortie et évoluerait vers Jelly Bean 4.1 courant octobre.

Un air de déjà vu avec le S3 ?

Source : gsmarena

En parlant de Jelly Bean, des rumeurs circulent également sur les disponibilité officielle de l’OS pour les dernière machines de Samsung. Les S2, Note et Note II pourront ainsi normalement évoluer vers 4.1 courant du dernier trimestre. Je suis agréablement surprise de voir que le S2 fera partie, si les rumeurs s’avèrent exactes, de cette vague de mise à jour. Pas encore en fin de vie finalement. Le S3 bénéficierait de cette Maj plus tôt, fin août. Les dates de disponibilité des mises à jour pour les autres appareils sous Android éligibles (Tablettes Asus par exemple) sont consultables sur 01.net.

Enfin, il y aurait également du nouveau du côté de Windows et de sa fameuse tablette Windows Surface. Sa sortie coïnciderait avec le lancement officiel de Windows 8 le 26 octobre. Mais surtout, une information capitale vient de faire son apparition. Cette tablette sera vendue selon les bruits qui courent sur la toile au prix de 199 $ (versionWindows RT).

Bien sûr ces informations ne sont que des rumeurs mais, elles ne sont en général jamais anodines. L’année précédente l’a montré avec l’iPhone 4s notamment. Je tenais donc à vous faire profiter de ce que la toile prédit pour notre rentrée 2012. Le temps nous dira si la communauté des geeks aura encore vu juste.

See you soon !

Un période estivale plutôt calme dans la sphère technologique

Image

Oui oui je sais, je n’ai pas beaucoup écrit récemment mais j’ai une excuse. Et oui, c’est les vacances, donc moi comme les technologies nous reposons un peu, même si le soleil n’a pas envie de nous rejoindre.

Quelques infos ponctuelles et rumeurs :

Image

Windows 8 devrait faire sa sortie officielle le 26 octobre. Plus d’infos sur ses fonctionnalités à suivre.

ImageLa mise à jour OSX Mountain Lion pour Mac, selon les rumeurs serait disponible au téléchargement pour 15,99 euros, pour les versions éligibles. Le mien étant compatibles je vous ferais un retour dès la première utilisation, mais à première vue, ceux qui utilisent un iPad ou un iPhone devraient à peine sentir la différence.

Image

– Apple annoncerait son nouvel iPhone le 7 août pour casser les habitudes ? J’ai hâte de voir si la firme à la pomme va relever le défi lancé par le Samsung Galaxy S3 en mai dernier.

Image

– Le gouvernement envisage de supprimer la loi Châtel en échange de l’accord des opérateurs pour relocaliser les centrales d’appel en France. Celles-ci deviendraient également payantes. Un grand chamboulement potentiel pour le monde de la téléphonie mobile déjà bien modifié par l’arrivée de FreeMobile en début d’année 2012.

Ne voulant pas polluer vos vacances avec des rumeurs, j’ai préféré relayer les informations depuis mon compte twitter @Androlineblog. Je vous ferais un résumé des annonces officielles, puisqu’au fond, il n’y a que ça qui compte. Les rumeurs nous font rêver, peuvent éloigner de la réalité et surtout décevoir.

See you soon sur Twitter ou pour les annonces officielles !