Une journée au Geek Live : Noël en Novembre.

Hello tous!

Comme vous l’avez sans doute vu sur Facebook ou sur Twitter, je me suis offert une après-midi à parcourir les méandres du Geek Live. Au menu : Alcatel One Touch Hero, LG G2, Asus (Nexus, Padfone, Transformer AiO), Nokia (1520, 1320, 2520, Asha 502), Microsoft Surface 2, Sony (Xperia Z1, Z Ultra), Samsung (Galaxy Note 3, Galaxy Gear)… Je ne vais pas parler de tout évidemment mais je vais vous donner un aperçu de mes découvertes et de mes déceptions.

IMG_1264

Découvertes
Ma première découverte est le Alcatel One Touch Hero, que AndroBro’ m’avait demandé de surveiller. La marque Alcatel ne m’a jamais vraiment convaincue mais je dois avouer que leur proposition avec ce téléphone est assez sympa et surtout accessible. C’est un téléphone de 6 pouces assez confortable et rapide dans les transitions appuyé par un processeur Quad Core 1,5 Ghz, ce qui est pas mal. Il comporte un stylet. Il dispose aussi d’une LED de notification que j’ai trouvé vraiment discrète en comparaison avec celle de la famille Galaxy de Samsung. Ce Alcatel offre également un APN de 13 Mpx. Et tout ça pour 349 euros, disponible courant du mois de décembre (pas plus de précisions).
Le plus : les accessoires assez innovants. Ils proposent ainsi une cover de protection pour l’écran sur la même idée que celle du Samsung S3 mais avec des LED Intégrées permettant de faire clignoter sur la cover les notifications ainsi que l’heure (voir l’image). Elle serait incluse avec le téléphone. Ils sont également en train de développer une cover contenant la même technologie que les liseuses avec l’effet encre, permettant de lire du contenu en noir et blanc en économisant la batterie ainsi que vos yeux. Idée intéressante. De même, un petit téléphone sera proposé, à coupler avec votre Alcatel One Touch, fonctionnant comme une télécommande (et un leurre pour les voleurs à l’arraché), ressemblant à un Nokia première génération.
Bref, un mix très intéressant, permettant de rendre accessible un phablet de bonne qualité aux frileux du portefeuille.

image

image

image

Ensuite, je m’en doutais et je n’ai pas été déçue : les nouveautés Nokia Lumia sont un vrai plaisir!
D’abord le Nokia Lumia 1520, le nouveau phablet de la firme suèdoise est un vrai bonheur pour les mains et les yeux ainsi que d’une rapidité et d’une qualité d’écran bluffante! L’angle de vu est remarquable. Pas étonnant avec sa résolution de 1080p, une première pour un téléphone embarquant l’OS Windows. Le rendu des couleurs est très fidèle et donc très agréable pour l’utilisateur. La prise en main est agréable avec ce Lumia de seulement  d’épaisseur et au ressenti très léger dû au polycarbonate et à son poids bien réparti de 209g. La rapidité elle s’explique par le processeur Qualcomm Snapdragon 800, également présent dans la nouvelle tablette de la marque, la Nokia Lumia 2520. Il est disponible en noir, blanc, jaune (rendu soft-touch)et rouge, cette dernière ayant un rendu glossy dont je ne suis pas particulièrement fan personnellement mais pourquoi pas. Les 6 pouces sont au début assez imposants mais le confort ressenti efface vite cette appréhension face à la taille de l’écran. Windows se lance dans les phablets et apparemment, est un concurrent solide pour les autres pure players.

image

image

image

Nokia est également connu pour ses accessoires malins, et là encore ils n’ont pas déçu. Le Nokia 1520 peut ainsi charger sans fil sur une dalle auto-alimentée (sous-entendu vous le chargez chez vous et l’enmenez où vous voulez pour charger votre téléphone, sans fil). Le 1320 n’est pas éligible à cet accessoire. Ils ont également imaginé une cover sur le modèle de la smart cover de Apple, avec la possibilité de replier la cover en forme de triangle pour le visionnage de vidéo à reposé à l’horizontal avec tout le confort.

image

Je tempère mon enthousiasme à la vue des prix. Comptez 699 euros pour ce phablet sans subvention. Certains opérateurs virtuels pourraient faire des prix mais ceci est le prix annoncé par Nokia. La sortie est prévue courant décembre en France.

Concernant le petit frère Nokia Lumia 1320, il s’agit du même en moins bien. Même taille d’écran mais processeur moins performant (Dual Core), APN de seulement 5Mpx, un écran HD seulement. Mais même avec ces capacités moins importantes, ce phablet ne saccade pas et reste agréable à utiliser. Son prix beaucoup plus accessible achèvera de vous convaincre : 369 euros. Malheureusement, il ne sera pas disponible en France avant février 2014. Il n’y a plus qu’à être patient.

image

Concernant la tablette Nokia Lumia 2520, je ressors de cette exposition avec les mêmes impressions que pour le Lumia 1520. L’appareil photo et son ouverture offrent des photos au rendu vraiment fidèle. La légèreté et la finesse de cette tablette sont également assez impressionnantes. Malgré tout une déception : l’embarquement de la version Windows 8.1 RT. Même si Olivier de Nokia m’a clairement expliqué que cela n’avait pas de sens pour l’utilisation qu’on attend d’une tablette comme celle-ci (visionnage de contenu en mobilité) et qu’une version Pro n’est pas nécessaire j’ai l’impression qu’on ne me donne pas toutes les cartes et que la Nokia Lumia 2520 n’est pas loin du top du top. Autre nouvelle : Nokia n’est pas encore sûr de lancer sa tablette en Europe, attendant de voir le succès que celle-ci remportera aux USA. Nokia veut vraiment se placer au mieux face à la compétition et veut avoir tous les éléments pour se lancer proprement dans la guerre des tablettes.

image

image

image

wpid-IMG_0279-600x400.jpg

Pour le plaisir une photo tirée de Journal du Geek, avec une photo de moi utilisant la tablette Nokia Lumia 2520 (enfin de mes mains), la photo rend mieux

Une autre de mes découvertes est la gamme de Sony Xperia Z1 et Xperia Z Ultra. Leur performance étant relativement les mêmes je vais les traiter ensembles.  Ce téléphone et cette phablet ont l’immense avantage d’être « LifeProof » comme j’aime le dire, offrant un appareil waterproof, anti-rayure et anti-poussière. Si avec ça vous utilisez encore la fameuse excuse « j’ai trop peur de le casser »… Ils sont évidemment très fluides, fin et agréables en main. Ils sont compatibles NFC et 4G LTE tous les deux. Ce qui est particulièrement appréciable sur le Sony Xperia Z1, ce sont les applications natives photos permettant par exemple de prendre en photo un lieu, un objet… et d’obtenir ensuite toutes les informations le concernant, en mode Gogoles, ou encore l’application de Live Stream permettant de filmer et diffuser en live sur Facebook pour le plus grand plaisir de vos amis. Tout ça avec un APN de 20,7 Mpx. Sony n’a pas intégré cela dans le Z ultra estimant « qu’on n’utilise pas une tablette pour faire de la photo de la même manière qu’on le ferait avec un photophone comme le Z1 ». Du coup la résolution de l »APN du Z Ultra n’est que de 8Mpx.

DECEPTIONS
Bizarrement j’ai été pas mal déçue par celle que j’attendais le plus : la tablette Microsoft Surface 2. Je m’attendais à ce que Microsoft ait fait quelques améliorations dans la rapidité de sa tablette RT. Malheureusement, cette tablette reste relativement peu réactive en comparaison avec les autres tablettes 10″ comme les dernières tablettes ASUS Transformer ou l’iPad par exemple. Et en ce qui concerne le design et la prise en main, mon coeur penche définitivement plus pour la Nokia Lumia 2520.

image

Ma deuxième déception est le Samsung Galaxy Note 3 que je trouve très performant et tout ok… mais finalement son utilisation est très compliquée. Il offre de nombreuses possibilités que je trouvent finalement source de confusion. De plus, la reconnaissance d’écriture manuscrite est très brouillon, voire inexistante, comparée à celle présente sur le phablet Sony Xperia Z Ultra. Devoir cliquer sur le côté du stylet pour activer les fonctions du stylet s’avère moins intuitif que prévu, le bouton étant plutôt mal placé à mon goût. Cependant si vous avez le goûts de la nouveautés et des gadgets en veux-tu en voilà, ce téléphone est fait pour vous, vous n’allez pas vous ennuyer pas avec le Samsung Galaxy S3, qui reste très agréable en main et contrasté à souhait. La montre Galaxy Gear n’était malheureusement pas connectée lors de ce Geek Live, je n’ai donc pas pu la tester en action. Mais son design, son écran et la qualité de ses photos m’ont plutôt agréablement surprise, comparé à la qualité de la Sony Watch par exemple. Après, à voir en utilisation.

image

image

Voilà pour le gros de mes découvertes lors de ce Geek Live 6. J’ai vraiment adoré pouvoir enfin tester ces nouveautés (la plupart étaient sorties dans la semaine ou le mois précédent) et vous les faire partager. Merci encore au Journal du Geek pour cette initiative et à l’année prochaine pour le prochain événement!

La Keynote WWDC2012 : MacBookAir, MacBookPro, MacBookPro Retina, iOs6 et Moutain Lion… Mais pas d’iPhone 5

Pour une fois, la plupart des rumeurs lancées quelques mois précédent cette Keynote se sont avérées. Plutôt une bonne nouvelle, même si les amoureux d’iPhone sont encore une fois déçus.

 

Voici un résumé des nouveautés présentées par Tim Cook et sa team ce lundi il y a quelques heures.

Une nouvelle gamme de MacBook Air : avec les nouveaux processeurs Intel Ivy Bridge Core i7, 2 GHz, 8Go de mémoire vive, et 512Go de stockage flash dans ces capacités max. 2 fois plus rapide que celui de génération précédente. 2 USB 3.0, une caméra Facetime HD de 720p. Une évolution prévisible mais nécessaire pour faire face à la concurrence, notamment le Asus ZenBook Prime présenté précédemment dans ce blog. Pas de nouveauté côté design.  Disponible dès maintenant sur l’AppleStore.

Des MacBook Pro revisités : accueillent également le nouvel Ivy Bridge, avec une carte graphique GeForce GT 650, 2 x USB 3.0, de 1199 à 2199 dollars. Seuls les modèles 13″ et 15″ sont encore disponibles sur l’Apple Store, le 17″ disparaît…

Au profit du MacBook Pro nouvelle génération Retina !

Image

Et oui, cet écran tant attendu est enfin disponible sur un MacBook. Ecran de 15,4″ à… 5 millions de pixels. Il offre également selon Apple de meilleurs angles et contrastes et les reflets sont réduit.

Image

 Et ce dernier est une vraie petite merveille : 4 fois plus fin que son prédécesseur (avoisinant le MacBook Air) soit 1,8 cm d’épaisseur. Un ventilateur plus silencieux (rien que ça pour moi c’est un plus). Disque dur jusqu’à 768 Go de stockage flash ! De quoi sérieusement concurrencer le MacBook Air pour les gamers, avec sa carte graphique Kepler GT650M. Niveau connectique, de vraies surprises avec : un port HDMI (en plus du Thunderbolt made in Apple), 2x USB 3.0, un FireWire 800, un GigaBit Ethernet, le Bluetooth 4.0, un nouveau MacSafe (baptisé MacSafe2). La traditionnelle batterie de 7h (dommage). Mais, cette petite merveille a un coût : 2199 dollars, de base. Avis aux blindés. Il nécessite en plus la mise à jour de pas mal d’applications et logiciels afin d’utiliser au mieux les capacités de l’écran. Adob PhotoShop et Diablo III préparerait ainsi une version HD. Disponible sur l’AppleStore.

OSX Mountain Lion

Image

Un nouveau système MAC encore plus inspiré de l’OS des iPhones et iPad, avec 200 nouvelles fonctionnalités. Elles n’ont évidemment pas toutes été présentées et ne sont pas toutes importantes. Voici les principales nouveautés : iMess est maintenant utilisable sur Mac (totale synchro entre les appareils mobiles iPad, iPhones, iPod Touch et Mac). Reminders arrive sur Mac ainsi que le Notification center (enfin), coupé quand l’ordinateur est en mode conférence (utile pour que personne ne voit le message de Maman pendant la présentation du budget prévisionnel 2010 par exemple). La dictée arrive sur Mac, même si elle n’est pas encore aussi développée que Siri (qui s’utiliserait avec tous les logiciels, même Word). La synchro des Documents est améliorée. AirPlay Mirroring va permettre de partager l’écran de l’ordinateur sur la télé, de la même manière que l’iPad et l’iPhone. PowerNap va permettre aux Mac de rester à jour tout en étant éteint (évitant la mise à jour massive après 10 jours sans utilisation), disponible seulement sur les nouveaux MacBook. La Maj sera disponible le mois prochain pour 20 dollar, pour les Mac sous Snow Leopard et ultérieur.

iOS 6  

Image

 Plus de 200 nouvelles fonctionnalités là aussi. Avec notamment des améliorations de Siri en terme de fonctionnalités et de langage (plus nombreux). Siri peut maintenant lancer les applications (il va enfin servir à quelque chose), interagir avec des contenus plus compliqués (comparaison de performances sportives, de restaurants, de films). Arrivée de Maps, le Plan de Apple, intégrant la 3D, le trafic et agissant avec Siri. Intégration de Facebook à l’image de Twitter avec l’iOS 5 (partage plus facile depuis les applications Photos et Contacts notamment). Et Facetime est maintenant utilisable en 3G.

Image

 En revanche, petites nouveautés que je qualifierais de gadgets : RemindmeLater (rejet d’appel avec message, ou rappel en fonction de la localisation), « Do not Disturb » (mode pendant lequel selon le paramétrage, seul certains appels passent), PhotoStream (on choisit directement avec qui partager les photos, comme le fait déjà le SamsungGalaxyS3), VIP’s (qui met en avant certains privilégiés dans la présentation et la gestion des messages) ou PassBook (un outils pour gérer les cartes de fidélité et les boarding pass pour voyager), ou Eyes Free (Siri en mains libres pour la voiture) . Pas d’information sur sa sortie.

Image

Alors que pensez-vous de cette Keynote ? Deçu, content, sans avis ? Des
plans d’achats ?

See you soon.

Source : LiveBlog www.engadget.com 

Asus ZenBook Prime : enfin un vrai challenger pour le MacBook Air ?

Beaucoup de réfractaires à Apple, que ce soit pour l’OS (Operating System) ou pour ses prix, se plaignaient de l’absence d’un équivalent sur le marché au MacBook Air, véritable nouveauté. Très fin et composé d’une mémoire totalement en flash, ce dernier était une vrai révolution dans le monde des ultrabook. Le flash permettant d’avoir un appareil plus léger et beaucoup plus rapide, car ce matériel occupe beaucoup moins de place pour une performance multipliée. Apple annonçait ainsi une rapidité multipliée par plus de 2,5 par rapport aux modèles composé d’un stockage avec disque dur.

Je dis « était » car il semblerait qu’Asus soit sur le point de proposer une réelle alternative au modèle Apple : le Asus ZenBook Prime UX31A. Derrière ce nom compliqué se cache un ultrabook amélioré (une version précédente avait déjà été lancée), prêt à conquérir les adeptes du flash, de la légereté et de la rapidité.

Je vous laisse admirer ci-dessous un comparatif des deux ordinateurs, en configuration maximale : MacBook Air 13,3 », Stockage flash 256 Go et le UX31A de Asus, aux mêmes configurations de base.

Image

Ainsi les principales différences sont :

– Le processeur : Asus intégrera le dernier né d’Intel, plus petit et performant, le Ivy Bridge alors que le MacBook d’Apple intègre celui de la génération précédente.

– Ecran : Brillant chez Apple, mate chez Asus.

– Connectique : 2 ports USB 2.0 pour Apple, alors qu’Asus s’offre des USB 3.0, permettant un transfert de fichiers plus rapide. Cependant, le MacBook Air s’offre le port Thunderbolt, 2 fois plus rapide que l’USB 3.0 (et 20 fois plus que l’USB 2.0) dans ce même domaine. Mais attention, il faut des périphériques adaptés. Il est utilisé notamment avec l’écran Thunderbolt d’Apple. Peu de périphériques sont compatibles aujourd’hui.

– La Garantie de base : de un an seulement chez Apple, il est souvent nécessaire de prendre une extension de garantie, couteuse.

– Le prix : là encore, Apple fait mal. Pour des caractéristiques quasi-identiques, l’utilisateur doit investir presque 200 euros de plus.

Donc sur le papier, Asus a toutes ses chances pour conquérir le coeur des amoureux d’ultrabook aux envies de mobilité et de rapidité. Pour plus d’informations sur la pratique, voici le test réalisé sur LaptopMag (en anglais).

Mais en résumé pour la pratique 

Les points positifs selon LaptopMag : Un écran de très grande qualité offrant des angles de vues impressionnants, Processeur rapide, un clavier au confort amélioré par la profondeur et l’éclairage des touches, et un système audio intéressant.

Les points négatifs soulevés par ce test : le TouchPad nécessite une petite configuration pour éviter les ratés, la rapidité n’est pas aussi performante qu’attendue mais reste très intéressante et la Webcam rencontre certaines difficultés en lumière faible.

Le Asus ZenBook Prime devrait sortir fin juin aux Etats-Unis, dès que Intel aura mis sur le marché son nouveau processeur, le Ivy Bridge. La commercialisation en Europe devrait suivre début juillet. Je publierais l’information officielle dès que celle-ci sera communiquée. A suivre…

See you soon !

Sources : Pc World, LaptopSpirit,