[Test] Asus Transformer Book T100 : Windows 8 a enfin sa tablette idéale

Test Asus

Avec l’arrivée de Windows 8, de nombreux pc hybrides ont fait leur apparition. Ces appareils de toutes les tailles, à la fois tablettes et pc existent en plusieurs formats, mais aucun n’a vraiment été convainquant jusque là. Quelle est la meilleure tablette Windows 8 ? Aujourd’hui, j’ai enfin trouvé le produit idéal qui allie la mobilité d’une tablette avec les performances et le clavier d’un petit PC, le tout sans se ruiner : la Asus Transformer Book T100.

Présentation

La Asus T100 est un pc/tablette hybride Windows 8.1 à seulement 350 euros avec 32 Go de mémoire embarquée. Des versions 64 Go, et 32 Go + 500 Go existent également. L’écran fait 10,1 pouces, et la mémoire RAM est de 2Go. La boite inclus la tablette, un dock clavier, un chargeur Micro USB, une notice, ainsi qu’une licence Microsoft Office Famille/Etudiant 2013.

Pourquoi la Transformer T100 est la tablette Windows 8 idéale ?

Petit prix, mais pas de petites fonctionnalités ! La Asus T100 est vendue à partir de 350 euros, clavier inclus : prix hyper attractif pour une tablette de cette qualité. A titre de comparaison, son homologue Asus sous Android, la TF701, est vendue 100 euros plus chère, tout comme la Surface 2 de Microsoft, sous Windows RT et sans clavier. Et ne parlons même pas de l’Ipad Air, 230 euros plus cher en version 32 Go, sans clavier, sans port USB et j’en passe.

La Asus T100 est vendue avec un dock clavier.

La Asus T100 est vendue avec un dock clavier.

Pour 350 euros, la Asus T100 offre un écran 10,1 pouces de bonne qualité, sans être extraordinaire. Cette taille d’écran est parfaite pour toute votre utilisation multimédia tactile (regarder des films dans son lit, surfer sur internet devant la télé, jouer…) mais aussi et surtout pour travailler, là où une tablette 7-8 pouces aurait été un peu limite. Ça tombe bien puisque la T100 est livrée avec un dock clavier plus que convenable, et inclus Microsoft Office Famille/Etudiants 2013. Le format dans son ensemble est très satisfaisant : vous pouvez emmener votre tablette/pc partout avec vous puisqu’il rentre facilement dans un sac. La tablette seule pèse environ 500 grammes, et le combo tablette + dock un peu plus d’1 kilo. Je pense que cette T100 est parfaite pour être emmenée en vacances, ou en cours par exemple.

Mais là où Asus fait mieux que ses concurrents sous Android, et surtout face à l’iPad, c’est que nous avons affaire ici à un véritable ordinateur. Cette tablette est pourvue de la version complète de Windows 8.1, ce qui vous permettra d’installer n’importe quel logiciel ou jeu dans l’environnement bureau, sans passer par le Windows Store : Photoshop, VLC, Chrome, Steam… Il est très agréable également d’avoir un port USB 3.0 intégré au dock clavier pour y brancher une souris ou une clé USB. Vous pouvez aussi ajouter de la mémoire (seulement 18Go de libres au démarrage), ce que je vous conseille vivement de faire, grâce au port Micro SD jusqu’à 64 Go. De quoi remplir le tout de films et de  jeux.

La Asus T100 sous Windows 8.1 dispose d'un écran 10.1 pouces.

La Asus T100 sous Windows 8.1 dispose d’un écran 10.1 pouces.

Windows 8.1 est très fluide sur cette tablette, et l’environnement Modern UI à tuiles dynamiques est super agréable à utiliser en mode tactile. J’apprécie beaucoup les gestes pour passer d’une application à l’autre, ou encore pour revenir à l’écran d’accueil, assez intuitifs. Le mode multitâches, qui permet d’afficher deux applications en même temps est vraiment une bonne trouvaille. J’ai été agréablement surpris par les performances du processeur Intel Atom Z3740 couplé aux 2Go de RAM qui permettent de faire tourner même certains jeux dans de bonnes conditions (pas en « Ultra élevé » évidemment) : Need For Speed Most Wanted, Minecraft, The Stanley Parable, Portal 2, Counter Strike : Global Offensive, The Walking Dead… Enfin, sachez que la batterie tient vraiment ses promesses, puisqu’elle me dure environ 9-10h en utilisation normale (internet, films, bureautique etc.).

Ce qu’il faudrait améliorer pour une prochaine version

La Asus Transformer Book T100 est vraiment une bonne trouvaille, mais elle n’est pas exempte de tout défaut. Niveau hardware d’abord, certaines choses ne sont pas parfaites. Par exemple, la finition plastique est assez bonne mais attire énormément les traces de doigts. L’écran, lui aussi est très bon mais il est loin d’offrir une résolution équivalente aux tablettes haut de gamme actuelles : 1920x1080p en général, et même 2560x1600p sur les dernières Android. Autre point, le fait d’avoir mis un chargeur Micro USB est une bonne chose, mais la tablette met énormément de temps à se recharger, entre 6 et 7 heures, d’autant plus que le câble est plutôt court.

La finition plastique est bonne... mais attire beaucoup les traces de doigts

La finition plastique est bonne… mais attire énormément les traces de doigts.

On regrettera également plusieurs petites choses : 1 seul appareil photo (mais honnêtement, c’est naze de prendre des photos avec une tablette), pas de seconde batterie dans le clavier (alors que c’est le cas sur la Asus Android), trackpad bruyant, bouton espace peu ergonomique, un seul port usb, clavier non rétroéclairé… Enfin, je suis assez déçu qu’il n’y ai que 2Go de RAM, la norme étant plutôt à 3Go aujourd’hui côté Android, on verra comment ça tient à la longue. Je précise que ces petits défauts et manques sont largement pardonnables, puisqu’ils ont probablement été nécessaires pour proposer la tablette à un prix si attractif.

Côté software, Windows 8.1 est agréable à utiliser mais m’a laissé un véritable sentiment d’inachevé. Il n’y a pas encore énormément d’applications sur le store, même si l’essentiel est là (Facebook, Twitter…), et heureusement que je peux installer des logiciels sur le bureau. Certaines apps plantent et se ferment sans raison, comme Chrome et VLC par exemple. Le bureau n’est vraiment pas adapté à une utilisation tactile, et il m’est souvent arrivé de fermer une fenêtre avec mes doigts sans le vouloir. Finalement, je trouve le passage du bureau à l’environnement Modern UI (tablette) peu naturel : on sent bien que ce sont deux environnements qui marchent séparément, plutôt que de fonctionner ensemble de manière intuitive et unie. C’est dommage.

De gauche à droite : iPad 2, Asus T100, Samsung Galaxy Tab 2 10.1

De gauche à droite : iPad 2, Asus T100, Samsung Galaxy Tab 2 10.1

En résumé :

La tablette hybride Asus Transformer Book T100 est une excellente surprise. Très attractive niveau prix, elle représente à mon avis le format idéal de ce que doit être un appareil Windows 8.1. Pas de compromis ici, puisque c’est une tablette tactile fluide et performante qui offre en plus les possibilités d’un véritable petit ordinateur, grâce à son environnement bureau complet (contrairement à la Surface 2) et son dock clavier. Je pense que cette Asus T100 plaira énormément aux étudiants qui pourront l’emmener partout avec eux, en vacances, mais aussi en cours pour prendre des notes, grâce à Microsoft Office inclus. La T100 offre en plus de cela de très bonnes performances multimédia ainsi qu’une batterie longue durée ce qui en fait l’un des produits Windows 8 les plus aboutis sur le marché actuellement.

+

  • Ecran de bonne qualité
  • Le format (hybride, léger…)
  • La batterie longue durée
  • Fluidité de l’interface, multitâche
  • Clavier inclus, port USB, Micro SD, Micro HDMI
  • Bonnes performances
  • Windows 8 complet et Microsoft Office 2013 intégré
  • Le prix !!


  • Les lacunes de Windows 8.1 (Apps qui plantent, bureau non adapté au tactile…)
  • Petits défauts et manques hardware (mais nécessaires ?)
  • Longue à recharger et câble plutôt court

Article par Androxis
@alexisandre92

Publicités

Test iOS 7 : une bouffée d’air frais pour l’iOS, sans innovation majeure.

Ok, je ne suis pas développeuse mais j’ai réussi à mettre la main sur une version iOS 7 bêta pour mon iPhone 5. Alors, est-ce que ça vaut le coup ? Let’s see.

ios-7

DESIGN

Un réel changement pour la première fois depuis la sortie de l’iPhone en 2007. Tout est en transparence et en jeu d’animation pour changer d’applications. Pour ça, juste un mot : ENFIN! En revanche, après une longue utilisation je trouve que les couleurs de certaines applications sont vraiment trop fluo et puis vraiment, niveau imagination, Apple me déçoit encore. On remarque au fil de la navigation une réelle et forte inspiration auprès de Microsoft et de ces Windows Phones, ainsi qu’auprès de Android. La seule petite « innovation » présente est l’effet avec le fond d’écran, visible en relief derrière les applications à l’aide d’un petit mouvement de la main. Et encore, Samsung est largement en avance sur le reste du marché pour tout ce qui touche au mouvement (Samsung Galaxy S3 et S4).

L’inspiration Windows se retrouve ainsi notamment dans les applications Message, Mail et Safari où les boutons sont bien plus petits, bleus et plus élégants et épurés que ce que proposait Apple dans ses précédentes versions. Ce design se retrouve ensuite sur la plupart des application « made in » Apple comme Contacts, Rappels, Météo, Calendrier ou Horloge.

image-4

image-10

image-3

image-2

Vidéo réalisée par Sean Rosairo

FONCTIONNALITÉS

Là encore, je suis surprise du manque d’imagination et d’innovation de la firme à la pomme. On retrouve des fonctionnalités déjà existantes sur les smartphones concurrents ainsi que dans les différents jailbreak concoctés au fil des années sous iOS par des développeurs aguerris et frustrés du manque de possibilités du système d’Apple comme Centre de Contrôle (équivalent de SB Settings et du centre de notification d’Android).

image-5

Mais cette mise en place de Centre de Contrôle, copie ou non, est un vrai plus par rapport à la version précédente. A portée de main, en un slide de bas en haut de l’écran, depuis n’importe quelle application, on peut maintenant accéder aux Wifi, Mode avion, Bluetooth, Rotation, Calculatrice, Lampe torche, Mode « Ne pas déranger », Luminosité, Appareil photo, Horloge, iTunes et Airdrop. Même depuis l’écran verrouillé. Un vrai plus qu’on attendait plus.

La recherche dans l’iPhone est maintenant accessible par un slide vers le bas depuis le haut de l’écran. Intéressant mais parfois gênant quand on veut accéder à une application sur le haut de sa page ou faire glisser le centre de notification.

image-11

Le multi-tâches est lui aussi revisité, enfin par rapport aux précédentes versions d’iOS, parce que sinon, on retrouve étrangement un multi-tâches très proche de celui d’Android Jelly Bean : applications les unes à la suite des autres horizontalement avec un aperçu de chacune que l’on ferme en un slide. Seule différence : on doit slider vers le haut pour fermer l’appli et non vers le bas comme sur Android. Ah c’est beau le progrès.

image-9

Les dossiers d’applications peuvent maintenant contenir un nombre illimité d’applications. Là encore, enfin!

image-12

Le centre de notification est maintenant accessible depuis la page verrouillée de l’iPhone. Pour ma part je trouve ça inutile sachant que mes notifications apparaissent déjà sur cette page d’accueil quand je ne les ai pas vues. Pas vraiment de réel intérêt.

image-6

Niveau batterie, la version bêta n’étant pas vraiment optimisée, la durée de vie diminue encore. De quoi me demander si je pourrais finir ma journée sans faire un arrêt au stand. Inquiètant, j’espère que les développeurs sont sur le coup.

L’application Photo permet une meilleure organisation par « Moments » de vos clichés et plus simplement en vrac comme les miens l’étaient. Un petit plus qui s’avère agréable pour retrouver des moments précis lorsqu’on se remémore le bon vieux temps au cours d’une soirée entre amis. Dommage que, pour un grand nombre de photos (11), on ne puisse pas directement partager par mail, il faut d’abord passer par « Copier » et ensuite aller dans l’application mail pour partager ses photos. Pas très intuitif.

image-8

L’appareil photo se dote, lui, d’effets (applicables AVANT la prise de clichés, wahou) type Sepia, Noir et Blanc etc., ainsi que d’une caméra panoramique et d’un appareil « Square » permettant de prendre des photos « coupées » en haut et en bas. Pas de révolution non plus ici.

Facetime Audio fait son entrée. Jusque là je n’en ai pas vraiment eu l’utilité, sachant que je n’utilise Facetime que pour la conversation Vidéo. Maintenant la plupart des gens ont un forfait avec appels illimités ou m’appellent via Viber lorsqu’ils ont le Wifi. Je ne sais pas si à l’usage cette application deviendra un indispensable mais pourquoi pas.

EN BREF

Donc comme vous avez pu le comprendre, l’iOS 7 apporte surtout des changements en terme de design et dévoilent quelques nouvelles fonctionnalités considérées comme indispensables dans le monde des smartphones. Pas de réelles innovations et beaucoup d’inspiration extérieure font que cet OS n’est pas un avantage compétitif mais une simple mise à niveau d’Apple face au marché. Si vous attendiez cet OS pour vous convaincre de sauter dans le train Apple, je vous conseille d’attendre encore, ou d’essayer des firmes plus innovantes en la matière !