Androline: le retour

Bonjour à tous !

is-back

Oui je sais, je sais, j’étais totalement aux abonnés absents pendant plus d’un an. Et comme j’adore me trouver des excuses, je vais brièvement vous expliquer pourquoi, simplement en trois points :

  1. Je me suis mariée cette année et c’était donc un projet qui a occupé la plupart de mes soirées.
  2. J’ai également déménagé dans la foulée (autant faire les choses en grand).
  3. Et surtout : l’actualité High Tech m’a franchement déçue, notamment le marché grand public et la partie strictement liée aux hardwares. Aucune innovation de rupture de ce côté là : uniquement une exploitation au maximum des capacités développées précédemment : on gratte un peu de batterie, un peu de rapidité et une meilleure qualité d’écran par-ci par-là. Les prix évoluent à la baisse pour être plus accessibles et de nouveaux acteurs (chinois notamment) émergent.

On parlait d’écrans pliables (au-delà de l’incurvé), de mobile par vidéo-projection (sans écran, avec exploitation de toutes les surfaces), d’objets intelligents indépendants. On a effleuré les possibilités du NFC également mais sans l’exploiter réellement (surtout en Europe où la technologie peine à se démocratiser). Le marché devient plus intéressant en matière de connaissances théoriques sur les prochaines vagues de révolution relatives aux softwares, au stockage,  ou encore la sécurisation et la transmission de données (blockchain par exemple) et l’exploitation des données biométriques dans des domaines très larges.  Des évolutions se profilent mais aujourd’hui rien de nouveau sous le soleil.
Attention, j’ai bien conscience de la longueur et des coûts du processus de recherche et développement. Je pense simplement que nous sommes dans une phase intense de recherche, les résultats n’étant pas encore visibles.

Même si les médias essayent de nous convaincre que l’industrie innove (et on se laisse faire). Un exemple concret, l’iPhone 7 : M6 ose le présenter comme une nouveauté en raison de son étanchéité ! ( Lors de leur édition du 19:45 du samedi 17 septembre 11:34″) « Aujourd’hui quand votre smartphone tombe à l’eau, c’est le drame mais plus pour longtemps à l’image de l’iPhone 7 commercialisé depuis hier en France ». Comment  peut-on introduire le sujet de cette façon alors que la norme IP67 (étanche à 1m pendant 30 min), est présente sur de nombreux modèles depuis plus de 3 ans ?

Voici mes excuses pour cette année peu riche (euphémisme) en mise à jour de ce blog. A venir : un zoom sur certains modèles dits « low cost », mon retour d’expérience après un an d’utilisation d’une montre connectée (Huawei Watch), un bilan sur le Samsung Galaxy S7 Edge (l’incurvé a-t-il du sens), bref Androline est vraiment de retour.

See you soon

Androline

 

[TEST] Le HONOR 6 par Huawei en vidéo

Bonjour à tous !

Honor 6 par Huawei

Je reviens aujourd’hui pour un nouveau test smartphone. J’ai toujours dit que je n’irais jamais tester un smartphone chinois pour des questions de principes… mais l’état de mon portefeuille suite à mes nombreux achats high tech m’amène à revenir sur mes positions. D’autant que la marque que je teste aujourd’hui a accepté de me prêter un de leur appareils.

Je vous présente donc aujourd’hui le HONOR 6 de Huawei. En effet, Honor est une jeune marque, fraîchement arrivée dans l’Hexagone en octobre 2014 ayant pour objectif de supprimer les connotations associées à Huawei avec une nouvelle marque, jeune et proche de ses consommateurs.

Ce modèle particulier du Honor 6 n’a rien à envier aux smartphones hauts de gamme des marques reconnues comme Apple ou Samsung. Niveau caractéristiques techniques : écran 5 pouces Full HD en Gorilla Glass 3, un processeur octa-core de 1.3Ghz, 3Go de RAM, 16GB de stockage extensible jusqu’à 32GB via MicroSD et surtout une batterie de 3100 mAh couplée à un logiciel SmartPower permettant une autonomie jusqu’à deux jours en utilisation normale. Côté appareil photo, il est également gâté avec un appareil photo arrière de 13 Mpx et frontal de 5 Mpx (pour rappel l’iPhone 6 propose du 8Mpx à l’arrière).

Côté design, on retrouve les bases des smartphones de grande qualité avec un effet verre et élégant à l’arrière, des bords arrondis et un revêtement qui ne laisse pas de trace.  Tout cela avec un fini compact et une prise en main confortable aidée par une appréciable finesse et légèreté (130g). Seul bémol : un effet plastique sur la tranche de l’appareil. Mais on saura lui pardonner aisément vu le prix : 300€ sur Amazon. Les ventes se font exclusivement en ligne afin de limiter les coûts et proposer un smartphone performant, élégant et abordable.

Enfin à l’utilisation : une interface complète permettant une personnalisation poussée au travers des thèmes et des applications, une surcouche épurée et élégante, une bonne fluidité quelque fois entachée par de petites latences cependant. Une plus grande optimisation logicielle serait bienvenue. Autres petits regrets de ma part : l’absence de double tap (permettant à l’aide de deux coups sur l’écran, de le sortir de veille) et l’impossibilité de personnaliser la couleur de la LED en fonction des notifications.

Par ailleurs, Honor s’engage à constamment améliorer cette interface au travers des remontées utilisateurs. A cet effet, un forum a été mis en place via FrAndroid, sur lequel les utilisateurs peuvent faire remarques et suggestions d’amélioration pour l’interface ou les produits de la marque en général. Honor intégrerait aujourd’hui plus de 70% de ces remarques et souhaite se rapprocher des 100% en proposant une mise à jour tous les mois à terme. En plus, les utilisateurs sont amenés à tester les nouvelles versions du logiciel au travers de programmes de bêta test. Voici donc une marque dont l’univers est essentiellement collaboratif.

Pour conclure, un véritable smartphone performant et élégant qui convaincra jusqu’aux plus geeks d’entre nous de par son prix et sa qualité. De nouveaux modèles arrivent en France, notamment le Honor 4X (milieu de gamme) ou encore le Honor 6+ (phablette). Vous noterez que les noms de modèles sont assez provocateurs vis à vis de la concurrence…
Je vous invite à suivre de près cette marque qui promet de nouveaux modèles tout à fait en mesure de se frotter aux grands de l’industrie. To be continued.

VIDEO TEST DU HONOR 6

[TEST] La Sony Xperia Z3 Tablet Compact : élégance, confort et performance

Aujourd’hui, je teste pour vous la nouvelle née de la gamme Xperia Z3 : la tablette Xperia Z3 Compact, en vente depuis la semaine dernière.Sony Xperia Z3 Tablet Compact Blanc Face

Tablette 8 pouces blanche

Jusqu’ici je ne m’intéressais qu’au format 10″, le format standard des tablettes, notamment évangélisé par les iPad d’Apple. Mais c’est pas très transportable tout ça…

Du coup je me lance avec la première tablette 8 pouces de Sony (ici version Wifi 32GB). Au premier coup d’oeil : elle est extrêmement fine (6,7 mm d’épaisseur). Une prise en main, et je me rends compte que le poids est également impressionnant de légèreté (270g contre 331 pour l’iPad Mini 3 récemment sorti). Design élégant et épuré, la connectique est cachée par des trappes mais accessible. Au menu : port MicroUSB, entrée MicroSD pour une extension jusqu’à 128GB de stockage. Pas mieux côté Apple qui a toujours son port propriétaire et aucune extension de stockage possible. De même pour la Nexus 9 de Google. De son côté l’écran Triluminos de 1920 x 1200px vous garantira des couleurs riches et une luminosité agréable.

Sony Xperia Z3 Tablet Compact Tranche

On retrouve ensuite un appareil photo arrière de 8Mpx et frontal de 2,2Mpx. Je vous le donne en mille, Apple n’en fait toujours pas autant. A côté de ce dernier, une LED de notification discrète et élégante qui vous alertera d’une notification en absence. Un processeur Snapdragon 801 cadencé à 2,5Ghz (un des meilleurs du marché) et une mémoire vive de 3GB plus tard, on se retrouve avec une tablette plutôt carrément performante et fluide embarquant Android 4.4 et qui recevra très prochainement Android 5.0 Lollipop. A cela s’ajoute la présence par défaut d’applications développées par Sony notamment pour le traitement photo, vidéo, la musique et la vie sociale. J’ai un petit coup de coeur pour l’application « Live on Youtube » permettant de diffuser en live ses vidéos sur YouTube. Attention cependant à ne pas spammer en partageant une balade à cheval au fin fond de la cambrousse…

Une fonction bien cachée permet également un enregistrement vidéo écran (avec voix incluse) en plus de la capture d’écran : top pour les blogueurs ! Une pression longue sur le bouton power et cette fonction est à vous !

Bonus, cette tablette est également étanche et résistante à la poussière (certifiée IP65 et IP68).

Côté batterie, 4500 mAh s’offrent à vous. En théorie cela paraît peu, certaines tablettes disposant de 6000 mAh. Mais la consommation de l’écran peu importante, couplée à la fonction stamina (stoppant uniquement les applications inutilisées, sans gêne pour l’utilisateur) permet 2 jours d’autonomie en utilisation moyenne (mail, surfs, jeux, réseaux sociaux). Seul hic : la consommation vidéo en streaming, qui peut être gourmande. Ah ben personne n’est parfait !

Un petit bug également de temps en temps : un cercle apparaît comme si j’avais essayé de zoomer sur un point de l’écran. Celui-ci est très sensible et peu détecter votre doigt même lorsque celui-ci ne touche pas tout à fait la surface, faisant apparaître ce cercle. Rien de bien gênant toutefois.

En bref un petit bijou de design, de légèreté et de performance accessible entre 379 et 479 euros.

Version Wifi 16GB : 379 euros
Version Wifi 32 GB : 429 euros
Version 4G 16 GB : 479 euros.

MA NOTE : 9/10

POUR FAIRE SIMPLE

Les Plus

  • Légèreté
  • Format 8 pouces
  • Finesse
  • Qualité d’écran
  • Rapidité d’exécution
  • Extension de stockage
  • Elégance du design
  • Applications Sony
  • Fréquence de mise à jour

Les Moins

  • Batterie
  • Prix
  • Surface parfois très sensible

TEST EN VIDÉO

Hello world!

Je ne suis ni Korben, ni Gizmodo mais je voudrais partager avec vous ma passion des NTIC dont je suis particulièrement l’actualité.

Smartphones, tablettes, OS, NFC, paiement de proximité, ordinateur…

Apple, Android, Windows… I don’t care.

Juste pour partager avec vous le fruit de ma veille et y ajouter ma petite touche personnelle et ma vision des choses et surtout, découvrir la votre 🙂

See you soon

!