Androline: le retour

Bonjour à tous !

is-back

Oui je sais, je sais, j’étais totalement aux abonnés absents pendant plus d’un an. Et comme j’adore me trouver des excuses, je vais brièvement vous expliquer pourquoi, simplement en trois points :

  1. Je me suis mariée cette année et c’était donc un projet qui a occupé la plupart de mes soirées.
  2. J’ai également déménagé dans la foulée (autant faire les choses en grand).
  3. Et surtout : l’actualité High Tech m’a franchement déçue, notamment le marché grand public et la partie strictement liée aux hardwares. Aucune innovation de rupture de ce côté là : uniquement une exploitation au maximum des capacités développées précédemment : on gratte un peu de batterie, un peu de rapidité et une meilleure qualité d’écran par-ci par-là. Les prix évoluent à la baisse pour être plus accessibles et de nouveaux acteurs (chinois notamment) émergent.

On parlait d’écrans pliables (au-delà de l’incurvé), de mobile par vidéo-projection (sans écran, avec exploitation de toutes les surfaces), d’objets intelligents indépendants. On a effleuré les possibilités du NFC également mais sans l’exploiter réellement (surtout en Europe où la technologie peine à se démocratiser). Le marché devient plus intéressant en matière de connaissances théoriques sur les prochaines vagues de révolution relatives aux softwares, au stockage,  ou encore la sécurisation et la transmission de données (blockchain par exemple) et l’exploitation des données biométriques dans des domaines très larges.  Des évolutions se profilent mais aujourd’hui rien de nouveau sous le soleil.
Attention, j’ai bien conscience de la longueur et des coûts du processus de recherche et développement. Je pense simplement que nous sommes dans une phase intense de recherche, les résultats n’étant pas encore visibles.

Même si les médias essayent de nous convaincre que l’industrie innove (et on se laisse faire). Un exemple concret, l’iPhone 7 : M6 ose le présenter comme une nouveauté en raison de son étanchéité ! ( Lors de leur édition du 19:45 du samedi 17 septembre 11:34″) « Aujourd’hui quand votre smartphone tombe à l’eau, c’est le drame mais plus pour longtemps à l’image de l’iPhone 7 commercialisé depuis hier en France ». Comment  peut-on introduire le sujet de cette façon alors que la norme IP67 (étanche à 1m pendant 30 min), est présente sur de nombreux modèles depuis plus de 3 ans ?

Voici mes excuses pour cette année peu riche (euphémisme) en mise à jour de ce blog. A venir : un zoom sur certains modèles dits « low cost », mon retour d’expérience après un an d’utilisation d’une montre connectée (Huawei Watch), un bilan sur le Samsung Galaxy S7 Edge (l’incurvé a-t-il du sens), bref Androline est vraiment de retour.

See you soon

Androline

 

Publicités

Test du nouvel OS Mavericks : heureusement que la MAJ est gratuite.

Hello tous,

Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, mardi dernier Apple a annoncé la mise en ligne de son nouvel OS Mavericks, annoncé au printemps dernier. Apple a pour la première fois mis cette MAJ à disposition de tous (toute version OS ou modèle de Macintosh) gratuitement. Je souligne car c’est une première pour la firme à la pomme. Donc ça commençait plutôt bien. Mais cette MAJ annoncée comme « le système le plus avancé au monde » est quelque peu voir carrément décevante.

Mac-OS-X-Mavericks-Logo

Parmi les nouveautés annoncées :
– L’apparition des Tags
– Des performances logiciels et autonomie boostées
– L’apparition des onglets
– L’apparition de Plans
La refonte de Calendrier avec l’intégration de Plans.
– iBooks

– Les MAJ des suites iLife (GarageBand, iMovie, iPhoto) et iWork (Keynote, Page, Numbers).
– Une amélioration du multi-écrans
– L’apparition de Trousseau  sur OS

Bon pour commencer la Maj prends une durée allant de 50 min à 6heures et le processus est plus lourd que d’habitude (rédémarrage et configuration nécessaire). Bon pour ça, je peux passer l’éponge.

Les tags sont une nouveautés nécessaires et intéressantes pour pouvoir retrouver facilement des documents qui pourraient porter deux casquettes. Mais la création de nouveaux tags n’est pas du tout intuitive. J’ai dû me balader un moment avant de comprendre. Il faut en effet cliquer sur le bouton du Menu central du Finder et l’ajouter dans l’espace.

Image

Pour l’autonomie et les performances boostées… Je n’ai malheureusement vu aucune différence par rapport à Mountain Lion si ce n’est que certains de mes logiciels crashent plus facilement voire bug (cas de HyperDock par exemple). Donc un vrai échec niveau expérience utilisateur de ce point de vue là.

Les onglets font aussi leur apparition dans la fenêtre du Finder mais cela se fait moins intuitivement que je l’aurais pensé (genre cliquer-glisser une fenêtre dans une autre). Il faut en effet faire clique droit « ouvrir dans un nouvel onglet » sur le dossier qui nous intéresse. Un petit truc intéressant et qui m’évitera de m’encombrer de mes milliers de fenêtre habituelles. Pas transcendant cependant.

ImageImage

L’application Plans arrive sur OS. Encore quelque chose d’inutile pour que nous arrêtions d’aller sur Google Maps. Plus long à s’ouvrir qu’une page de ce dernier sur Safari donc… pas une grande réussite.

Image

Plans poussera son intégration jusque dans le calendrier où il indiquera l’emplacement de vos lieux de rendez-vous ainsi que le temps estimé pour s’y rendre depuis votre point de rendez-vous précédent.

Image

Un plus intéressant certes mais bon.

iBooks Capture d’écran 2013-10-24 à 23.12.36

Pour moi le seul intérêt de cette MAJ repose dans la MAJ de ces appli phares iPhoto, iMovie et Garageband, qui voient une vraie refonte et une simplification de leur interface. Les fonctions restent les mêmes avec de simples améliorations du partage et de l’interface utilisateur. De même pour Keynote, Pages et Numbers qui accueillent des options de partage collaboratif et se simplifient.

ImageExemple de iMovie

Puis, MAJ indispensable pour tous les utilisateurs de plusieurs écrans : chaque écran maintenant sera indépendant. Une Mission Control pour chaque bureau, chaque écran pourra avoir l’une de ses applications en plein écran et chaque écran disposera de la barre du Menu et de la possibilité d’accueillir le Dock. Juste une chose à dire : enfin!

Ensuite, sécuri-phobic s’abstenir : Trousseau arrive sur OS. Il se synchronise entre tous vos appareils Apple (iPhone, iPad, Mac) et garde en mémoire vos mots de passes et identifiants de carte bleue (sauf code de sécurité). Les changements sont automatiquement enregistrés sur tous vos appareils via le Cloud. Apple affirme que ces données sont cryptées et non exploitable de leur part. Comme d’habitude, une information qu’il est difficile à vérifier. Si l’initiative est source d’un gain de temps mémorable pour nous petites têtes, je ne suis pas sûre que tout le monde va adopter ce nouvel outils. Encore un risque supplémentaire lorsqu’on se fait piquer l’un de ses appareils.

Capture d’écran 2013-10-24 à 23.21.09

Enfin, je suis beaucoup plus ennuyée par les notifications sur cet OS qui semble vouloir me parler plus que de raison. En plus des notifications usuelles, certains sites peuvent maintenant, à travers Safari, nous proposer de nous notifier lors de la création de news.. De plus, le système semble être beaucoup plus bavard qu’antérieurement.

Image

Bref une sortie d’OS très décevante pour ma part. Seules de petits changements sont vraiment appréciables. Les 200 nouvelles fonctionnalités annoncées sont difficiles à identifier. Heureusement qu’elle est gratuite !

OS Mavericks est disponible via l’application App Store de votre Mac. Normalement dans le top … ouais je sais moi aussi je trouve ça bizarre.

Et vous, avez-vous fait cette MAJ ? Que pensez-vous de votre nouveau compagnon ?

iPhone 5S et 5C : juste une question, pourquoi ?

La plupart d’entre nous attendions avec impatience l’annonce de nouveaux appareils chez Apple, ce 10 septembre.
Déjà, première déception : toutes les rumeurs étaient exactes et se sont révélées des leaks. Donc, aucun effet de surprise, à part que l‘iPhone 5C, censé être low cost, ne l’était pas.

image

Résultat : un iPhone 5C qui remplace l’actuel 5 avec pour seul changement les couleurs. Pour ça, nous avons toujours eu les coques, pourquoi s’embêter à sortir un nouveau modèle juste pour les couleurs ? A moins que ce ne soit pour le plaisir de sortir un nouveau téléphone et donc garder des prix exorbitants? En effet, loin d’être « low cost« , cet iPhone 5C sera commercialisé au prix de 599 dollars pour la version 16Gb soit seulement 100 $ de différence avec son petit frère l’iPhone 5S sorti le même jour.
Ce dernier apporte des performances intéressantes telles qu’une puce A7. Il est aussi le premier smartphone 64-bits. Ok ce sont de grands mots mais qu’est ce que ça change concrètement ? Eh bien rien car l’iPhone 5 était déjà fluide et répondait immédiatement aux gestes sans latences, le ressenti de la différence sera donc minime même si Apple annonce que le 5S sera « 5 fois plus rapide que l’iPhone 5 ». Seule vraie évolution : le capteur biométrique qui permettra une sécurité renforcée (plus personne pour deviner votre code ou le regarder par dessus votre épaule ) et une rapidité d’exécution de l’achat d’applications sur l’Apple Store depuis le smartphone par exemple.
Ok, pourquoi pas mais…. c’est tout ? Et puis cela implique que notre téléphone stocke notre empreinte digitale, ce qui représente ni plus ni moins notre carte d’identité aux yeux de la loi. Si ces données se retrouve dans les mains d’un hackeur…  Tout est possible. Car cette empreinte digitale est de plus en plus utilisée à des fins sécuritaires sur nos ordinateurs, par la police pour les vérifications d’identité et certains papiers, par les douanes en cas de suspicion de fraude etc.

Et pendant ce temps, que font les concurrents ?
Samsung vient de lancer sa Samsung Galaxy Gear, alors qu’Apple ne sortira sa iWatch que courant 2014 (selon les rumeurs – rien d’officiel). La firme coréenne a également revu le design de son Galaxy Note 3 ainsi que son OS à travers de nouveaux gestes de S Pen, la possibilité d’ouvrir deux applications en même temps sur son écran, la possibilité de faire du drag and drop (action de cliquer glisser), enregistrer des images en laissant la possibilité de retrouver à tous moments la sources etc.
Samsung a breveté également l’écran flexible, qui devrait arriver entre nos mains d’ici fin 2014 – début 2015.

image

Sony a sorti des modèles de téléphones waterproof , ie ils peuvent carrément être utilisés sous l’eau pour faire des vidéos, ainsi que des écrans anti-poussière, tels que le Xperia Z ou Z1 (qui va sortir fin septembre).
Nokia propose des Lumia 925 avec un APN 41 Mpx alors que Apple ne dépasse jamais les 8 Mpx.

Ceci ne sont que des exemples mais cela montre bien à quel point la firme à la pomme a loupé le coche de l’innovation depuis bien longtemps maintenant et que Steve Jobs leur manque cruellement.
La baisse du cours de l’action montre que je ne suis pas la seule à penser cela… Il était à 467,71, soit une baisse de 5% rien qu’entre hier et aujourd’hui.

Et vous, que pensez-vous des dernières annonces d’Apple?

Test iOS 7 : une bouffée d’air frais pour l’iOS, sans innovation majeure.

Ok, je ne suis pas développeuse mais j’ai réussi à mettre la main sur une version iOS 7 bêta pour mon iPhone 5. Alors, est-ce que ça vaut le coup ? Let’s see.

ios-7

DESIGN

Un réel changement pour la première fois depuis la sortie de l’iPhone en 2007. Tout est en transparence et en jeu d’animation pour changer d’applications. Pour ça, juste un mot : ENFIN! En revanche, après une longue utilisation je trouve que les couleurs de certaines applications sont vraiment trop fluo et puis vraiment, niveau imagination, Apple me déçoit encore. On remarque au fil de la navigation une réelle et forte inspiration auprès de Microsoft et de ces Windows Phones, ainsi qu’auprès de Android. La seule petite « innovation » présente est l’effet avec le fond d’écran, visible en relief derrière les applications à l’aide d’un petit mouvement de la main. Et encore, Samsung est largement en avance sur le reste du marché pour tout ce qui touche au mouvement (Samsung Galaxy S3 et S4).

L’inspiration Windows se retrouve ainsi notamment dans les applications Message, Mail et Safari où les boutons sont bien plus petits, bleus et plus élégants et épurés que ce que proposait Apple dans ses précédentes versions. Ce design se retrouve ensuite sur la plupart des application « made in » Apple comme Contacts, Rappels, Météo, Calendrier ou Horloge.

image-4

image-10

image-3

image-2

Vidéo réalisée par Sean Rosairo

FONCTIONNALITÉS

Là encore, je suis surprise du manque d’imagination et d’innovation de la firme à la pomme. On retrouve des fonctionnalités déjà existantes sur les smartphones concurrents ainsi que dans les différents jailbreak concoctés au fil des années sous iOS par des développeurs aguerris et frustrés du manque de possibilités du système d’Apple comme Centre de Contrôle (équivalent de SB Settings et du centre de notification d’Android).

image-5

Mais cette mise en place de Centre de Contrôle, copie ou non, est un vrai plus par rapport à la version précédente. A portée de main, en un slide de bas en haut de l’écran, depuis n’importe quelle application, on peut maintenant accéder aux Wifi, Mode avion, Bluetooth, Rotation, Calculatrice, Lampe torche, Mode « Ne pas déranger », Luminosité, Appareil photo, Horloge, iTunes et Airdrop. Même depuis l’écran verrouillé. Un vrai plus qu’on attendait plus.

La recherche dans l’iPhone est maintenant accessible par un slide vers le bas depuis le haut de l’écran. Intéressant mais parfois gênant quand on veut accéder à une application sur le haut de sa page ou faire glisser le centre de notification.

image-11

Le multi-tâches est lui aussi revisité, enfin par rapport aux précédentes versions d’iOS, parce que sinon, on retrouve étrangement un multi-tâches très proche de celui d’Android Jelly Bean : applications les unes à la suite des autres horizontalement avec un aperçu de chacune que l’on ferme en un slide. Seule différence : on doit slider vers le haut pour fermer l’appli et non vers le bas comme sur Android. Ah c’est beau le progrès.

image-9

Les dossiers d’applications peuvent maintenant contenir un nombre illimité d’applications. Là encore, enfin!

image-12

Le centre de notification est maintenant accessible depuis la page verrouillée de l’iPhone. Pour ma part je trouve ça inutile sachant que mes notifications apparaissent déjà sur cette page d’accueil quand je ne les ai pas vues. Pas vraiment de réel intérêt.

image-6

Niveau batterie, la version bêta n’étant pas vraiment optimisée, la durée de vie diminue encore. De quoi me demander si je pourrais finir ma journée sans faire un arrêt au stand. Inquiètant, j’espère que les développeurs sont sur le coup.

L’application Photo permet une meilleure organisation par « Moments » de vos clichés et plus simplement en vrac comme les miens l’étaient. Un petit plus qui s’avère agréable pour retrouver des moments précis lorsqu’on se remémore le bon vieux temps au cours d’une soirée entre amis. Dommage que, pour un grand nombre de photos (11), on ne puisse pas directement partager par mail, il faut d’abord passer par « Copier » et ensuite aller dans l’application mail pour partager ses photos. Pas très intuitif.

image-8

L’appareil photo se dote, lui, d’effets (applicables AVANT la prise de clichés, wahou) type Sepia, Noir et Blanc etc., ainsi que d’une caméra panoramique et d’un appareil « Square » permettant de prendre des photos « coupées » en haut et en bas. Pas de révolution non plus ici.

Facetime Audio fait son entrée. Jusque là je n’en ai pas vraiment eu l’utilité, sachant que je n’utilise Facetime que pour la conversation Vidéo. Maintenant la plupart des gens ont un forfait avec appels illimités ou m’appellent via Viber lorsqu’ils ont le Wifi. Je ne sais pas si à l’usage cette application deviendra un indispensable mais pourquoi pas.

EN BREF

Donc comme vous avez pu le comprendre, l’iOS 7 apporte surtout des changements en terme de design et dévoilent quelques nouvelles fonctionnalités considérées comme indispensables dans le monde des smartphones. Pas de réelles innovations et beaucoup d’inspiration extérieure font que cet OS n’est pas un avantage compétitif mais une simple mise à niveau d’Apple face au marché. Si vous attendiez cet OS pour vous convaincre de sauter dans le train Apple, je vous conseille d’attendre encore, ou d’essayer des firmes plus innovantes en la matière !

C’est officiel, Apple lancera une version grande capacité de son iPad !

Image

C’est confirmé, la semaine prochaine devrait sortir une version 128 GB de la célèbre tablette d’Apple. En effet, la firme à la pomme considère son iPad comme une alternative à l’ordinateur portable que les professionnels rêvent de pouvoir utiliser pleinement dans le cadre de leur travail. Le maximum jusqu’à maintenant pour cet appareil était de 64GB, considéré insuffisant pour Apple compte tenu des usages professionnels. 

Mais connaissant Apple, à grande capacité gros porte monnaie. En effet le prix suggéré pour cet iPad 128 GB à une semaine de sa sortie serait de US$ 799 la version Wifi seulement et US$ 929 pour la version ajoutant la 3G.

Cette sortie n’est pas innocente. La compétition faisant rage sur ce marché des tablettes pour professionnels, notamment avec la Windows Surface de Microsoft qui devrait prochainement sortir en version Windows 8 Pro, permettant aux professionnels de faire tourner les logiciels qu’ils utilisent normalement sur leur ordinateur portable pour travailler en mobilité. Jusqu’ici, la Windows Surface n’était disponible qu’en version RT, limitant l’utilisation des logiciels tournant en général sur un ordinateur Windows. Celle-ci a malheureusement quelques problèmes de stockage, 80 GB seulement sur les 128 proposés étant pleinement accessibles aux utilisateurs (le reste étant occupé par l’Operating System de Windows). De manière surprenante, la Windows Surface Pro est attendue, pour sa version Wifi seulement, pour US$ 999! Apple serait donc moins cher ! A suivre.

See you !

Source 

Le MacBook Pro écran Rétina : oui mais que pour les pros de la photo ou du design…

 

Image

En cette période de soldes, pour éviter la foule, je n’ai rien trouvé de mieux que de me réfugier dans un AppleStore. Bon puisque j’étais là, j’ai jeter un oeil sur le nouvel ordinateur annoncé lors de la WWDC2012 le 11 juin : le MacBook Pro écran rétina.

Premier regard,premier constat : il est vraiment très fin. Vraiment plus fin que le MacBook Pro de la gamme normale. La qualité de l’écran et sa taille donne un réel confort et une impression de profondeur. C’est clair que ça donne envie. Après ce n’est que du confort visuel, qui est déjà largement suffisant sur un MacBook Pro classique de 13 ».

Niveau rapidité de navigation en revanche : y’a pas photo ! Réponse instantanée aux commandes, pas de latence… L’ordinateur de mes rêves quoi. Clique automatiquement suivi de l’action, une navigation sur Internet très fluide sur Safari, apparition des dossiers instantanée. Mais, après comparaison, cette sensation est la même que celle ressentie sur le MacBook Air, lui aussi basé sur une mémoire flash. Donc si le rétina est trop cher je pourrais me rabattre sur le Air.

Je n’ai malheureusement pas pu pousser le test plus loin, les autres curieux se pressant derrière moi et les logiciels installés sur l’ordinateur peu importants. Je mettrai à jour à mon prochain passage avec le test de la webcam et de la lecture vidéo. Parce que, vue le prix, le test se doit d’être complet.

Bilan : si vous êtes amené à faire de la retouche photo ou du design web ou autre, la qualité d’écran n’est pas négligeable et fera la différence. On peut dire ce qu’on veut, cela n’a rien à voir avec le reste des écrans du marché. Les gamers y trouveront également un plus, notamment pour Diablo III. Mais, pour les autres franchement… ça ne vaut pas la peine de mettre plus de 1000 euros de plus que le MacBook Air alors que vous n’avez pas besoin de plus que ce que ce dernier peut vous offrir. La rapidité et l’efficacité, en réalité c’est tout ce qui compte pour un usage quotidien et simple. Et le MacBook Pro reste plus lourd que son petit frère le Air.

A suivre : les nouveautés du Google I/O de cette semaine. Une tablette Google Nexus à venir ?

See you soon !