[Test] Asus Transformer Book T100 : Windows 8 a enfin sa tablette idéale

Test Asus

Avec l’arrivée de Windows 8, de nombreux pc hybrides ont fait leur apparition. Ces appareils de toutes les tailles, à la fois tablettes et pc existent en plusieurs formats, mais aucun n’a vraiment été convainquant jusque là. Quelle est la meilleure tablette Windows 8 ? Aujourd’hui, j’ai enfin trouvé le produit idéal qui allie la mobilité d’une tablette avec les performances et le clavier d’un petit PC, le tout sans se ruiner : la Asus Transformer Book T100.

Présentation

La Asus T100 est un pc/tablette hybride Windows 8.1 à seulement 350 euros avec 32 Go de mémoire embarquée. Des versions 64 Go, et 32 Go + 500 Go existent également. L’écran fait 10,1 pouces, et la mémoire RAM est de 2Go. La boite inclus la tablette, un dock clavier, un chargeur Micro USB, une notice, ainsi qu’une licence Microsoft Office Famille/Etudiant 2013.

Pourquoi la Transformer T100 est la tablette Windows 8 idéale ?

Petit prix, mais pas de petites fonctionnalités ! La Asus T100 est vendue à partir de 350 euros, clavier inclus : prix hyper attractif pour une tablette de cette qualité. A titre de comparaison, son homologue Asus sous Android, la TF701, est vendue 100 euros plus chère, tout comme la Surface 2 de Microsoft, sous Windows RT et sans clavier. Et ne parlons même pas de l’Ipad Air, 230 euros plus cher en version 32 Go, sans clavier, sans port USB et j’en passe.

La Asus T100 est vendue avec un dock clavier.

La Asus T100 est vendue avec un dock clavier.

Pour 350 euros, la Asus T100 offre un écran 10,1 pouces de bonne qualité, sans être extraordinaire. Cette taille d’écran est parfaite pour toute votre utilisation multimédia tactile (regarder des films dans son lit, surfer sur internet devant la télé, jouer…) mais aussi et surtout pour travailler, là où une tablette 7-8 pouces aurait été un peu limite. Ça tombe bien puisque la T100 est livrée avec un dock clavier plus que convenable, et inclus Microsoft Office Famille/Etudiants 2013. Le format dans son ensemble est très satisfaisant : vous pouvez emmener votre tablette/pc partout avec vous puisqu’il rentre facilement dans un sac. La tablette seule pèse environ 500 grammes, et le combo tablette + dock un peu plus d’1 kilo. Je pense que cette T100 est parfaite pour être emmenée en vacances, ou en cours par exemple.

Mais là où Asus fait mieux que ses concurrents sous Android, et surtout face à l’iPad, c’est que nous avons affaire ici à un véritable ordinateur. Cette tablette est pourvue de la version complète de Windows 8.1, ce qui vous permettra d’installer n’importe quel logiciel ou jeu dans l’environnement bureau, sans passer par le Windows Store : Photoshop, VLC, Chrome, Steam… Il est très agréable également d’avoir un port USB 3.0 intégré au dock clavier pour y brancher une souris ou une clé USB. Vous pouvez aussi ajouter de la mémoire (seulement 18Go de libres au démarrage), ce que je vous conseille vivement de faire, grâce au port Micro SD jusqu’à 64 Go. De quoi remplir le tout de films et de  jeux.

La Asus T100 sous Windows 8.1 dispose d'un écran 10.1 pouces.

La Asus T100 sous Windows 8.1 dispose d’un écran 10.1 pouces.

Windows 8.1 est très fluide sur cette tablette, et l’environnement Modern UI à tuiles dynamiques est super agréable à utiliser en mode tactile. J’apprécie beaucoup les gestes pour passer d’une application à l’autre, ou encore pour revenir à l’écran d’accueil, assez intuitifs. Le mode multitâches, qui permet d’afficher deux applications en même temps est vraiment une bonne trouvaille. J’ai été agréablement surpris par les performances du processeur Intel Atom Z3740 couplé aux 2Go de RAM qui permettent de faire tourner même certains jeux dans de bonnes conditions (pas en « Ultra élevé » évidemment) : Need For Speed Most Wanted, Minecraft, The Stanley Parable, Portal 2, Counter Strike : Global Offensive, The Walking Dead… Enfin, sachez que la batterie tient vraiment ses promesses, puisqu’elle me dure environ 9-10h en utilisation normale (internet, films, bureautique etc.).

Ce qu’il faudrait améliorer pour une prochaine version

La Asus Transformer Book T100 est vraiment une bonne trouvaille, mais elle n’est pas exempte de tout défaut. Niveau hardware d’abord, certaines choses ne sont pas parfaites. Par exemple, la finition plastique est assez bonne mais attire énormément les traces de doigts. L’écran, lui aussi est très bon mais il est loin d’offrir une résolution équivalente aux tablettes haut de gamme actuelles : 1920x1080p en général, et même 2560x1600p sur les dernières Android. Autre point, le fait d’avoir mis un chargeur Micro USB est une bonne chose, mais la tablette met énormément de temps à se recharger, entre 6 et 7 heures, d’autant plus que le câble est plutôt court.

La finition plastique est bonne... mais attire beaucoup les traces de doigts

La finition plastique est bonne… mais attire énormément les traces de doigts.

On regrettera également plusieurs petites choses : 1 seul appareil photo (mais honnêtement, c’est naze de prendre des photos avec une tablette), pas de seconde batterie dans le clavier (alors que c’est le cas sur la Asus Android), trackpad bruyant, bouton espace peu ergonomique, un seul port usb, clavier non rétroéclairé… Enfin, je suis assez déçu qu’il n’y ai que 2Go de RAM, la norme étant plutôt à 3Go aujourd’hui côté Android, on verra comment ça tient à la longue. Je précise que ces petits défauts et manques sont largement pardonnables, puisqu’ils ont probablement été nécessaires pour proposer la tablette à un prix si attractif.

Côté software, Windows 8.1 est agréable à utiliser mais m’a laissé un véritable sentiment d’inachevé. Il n’y a pas encore énormément d’applications sur le store, même si l’essentiel est là (Facebook, Twitter…), et heureusement que je peux installer des logiciels sur le bureau. Certaines apps plantent et se ferment sans raison, comme Chrome et VLC par exemple. Le bureau n’est vraiment pas adapté à une utilisation tactile, et il m’est souvent arrivé de fermer une fenêtre avec mes doigts sans le vouloir. Finalement, je trouve le passage du bureau à l’environnement Modern UI (tablette) peu naturel : on sent bien que ce sont deux environnements qui marchent séparément, plutôt que de fonctionner ensemble de manière intuitive et unie. C’est dommage.

De gauche à droite : iPad 2, Asus T100, Samsung Galaxy Tab 2 10.1

De gauche à droite : iPad 2, Asus T100, Samsung Galaxy Tab 2 10.1

En résumé :

La tablette hybride Asus Transformer Book T100 est une excellente surprise. Très attractive niveau prix, elle représente à mon avis le format idéal de ce que doit être un appareil Windows 8.1. Pas de compromis ici, puisque c’est une tablette tactile fluide et performante qui offre en plus les possibilités d’un véritable petit ordinateur, grâce à son environnement bureau complet (contrairement à la Surface 2) et son dock clavier. Je pense que cette Asus T100 plaira énormément aux étudiants qui pourront l’emmener partout avec eux, en vacances, mais aussi en cours pour prendre des notes, grâce à Microsoft Office inclus. La T100 offre en plus de cela de très bonnes performances multimédia ainsi qu’une batterie longue durée ce qui en fait l’un des produits Windows 8 les plus aboutis sur le marché actuellement.

+

  • Ecran de bonne qualité
  • Le format (hybride, léger…)
  • La batterie longue durée
  • Fluidité de l’interface, multitâche
  • Clavier inclus, port USB, Micro SD, Micro HDMI
  • Bonnes performances
  • Windows 8 complet et Microsoft Office 2013 intégré
  • Le prix !!


  • Les lacunes de Windows 8.1 (Apps qui plantent, bureau non adapté au tactile…)
  • Petits défauts et manques hardware (mais nécessaires ?)
  • Longue à recharger et câble plutôt court

Article par Androxis
@alexisandre92

Publicités

Une phablette, et pourquoi pas ? Le guide complet (2/2)

Du choix pour tous les budgets

Comme je l’ai écrit dans la première partie de cet article, il existe aujourd’hui des phablettes pour tous les budgets, allant de moins de 300 euros et jusqu’à 1000 euros ou plus, prix nu. Presque tous les constructeurs s’y sont mis, nous laissant énormément de choix. La phablette est presque devenue la norme dans le monde du haut de gamme Android, avec des smartphones dépassant souvent les 5 pouces (Sony Xperia Z1, LG G2, Samsung Galaxy S4).  Du coup, il y a une tendance à la hausse de la taille des écrans de phablettes à proprement parler, pour se différencier des smartphones haut de gamme dits « traditionnels. » Je dirai qu’aujourd’hui, seuls les smartphones à partir de 5,5 pouces peuvent être considérés comme des phablettes.

Comme je ne pourrais pas citer tous les modèles tellement ils sont nombreux, je vais essayer de les classer par budget : petits et moyens budgets d’abord, budgets élevés ensuite, tout en détaillant les modèles les plus intéressants selon moi. Je vous conseille de cliquer sur les liens pour plus d’infos sur les devices en question car je ne pourrais pas non plus détailler toutes les spécifications.

Petite précision, je n’ai pas testé tous les modèles de ce guide, donc tout ce que j’écrirais dans l’article relèvera uniquement des spécificités techniques brutes, ou de ce que j’ai lu sur internet.

Nouveau : des phablettes pour budget serré

C’est donc tout nouveau : depuis cette année de nombreux constructeurs essaient de nous proposer des phablettes à des prix abordables. Voici un comparatif des modèles les plus intéressants selon moi:

Comparatif Phablettes 400 euros

La première marque qui me vient à l’esprit quand il s’agit de smartphone petits budgets est la marque Wiko. Ce constructeur d’origine français, basé à Marseille et aujourd’hui détenu par la société chinoise Tinno Mobile propose de nombreux smartphones sous Android à des prix plus que raisonnables et avec des spécifications techniques plutôt haut de gamme. Et justement, avec son Dark Side, Wiko nous propose une phablette avec un rapport qualité prix inégalable : 279 euros seulement. Niveau spécifications techniques, ce smartphone de 5,7 pouces se défend bien. On regrettera le manque de port Micro SD, seulement 1Go de mémoire RAM et l’absence de 4G… mais à ce prix là, on applaudit.

Evidemment, Samsung est aussi sur le créneau des phablets « petits prix » avec son Galaxy Mega 6.3. Je le trouve un peu cher par rapport à la concurrence, mais le fait que ce soit un Samsung peut en rassurer certains.

Du côté des autres constructeurs, on peut aussi citer Alcatel, Huawei, et Asus qui proposent tous les trois des phablettes pas trop chères. Le Alcatel One Touch Hero et le Asus FonePad Note 6 sont les deux seuls milieu de gamme à proposer une résolution Full HD. Ils se différencient tous les deux par leurs accessoires innovants, comme j’en ai parlé dans la première partie de ce guide. Le constructeur chinois Huawei est également présent sur le marché des phablettes avec son Ascend Mate, mais je ne le trouve pas extraordinaire par rapport à la concurrence, d’autant qu’il est un peu cher pour ce qu’il propose.

Enfin, pour ceux qui en ont marre d’Android, Nokia devrait proposer son Lumia 1320 sous Windows Phone 8. Pour l’avoir testé, le device est très joli et très fluide mais on regrettera l’appareil photo un peu faiblard par rapport à la concurrence dans cette gamme de prix. Pas de date de sortie annoncée malheureusement.

Des phablettes haut de gamme par tous les constructeurs

Même si les phablettes moyen de gamme se défendent bien, c’est surtout sur les modèles haut de gamme que ces smartphone se révèlent être de véritables bijoux technologiques. Voici un comparatif des principaux modèles haut de gamme:

Capture d’écran 2013-11-10 à 18.27.47

Véritable précurseur dans le domaine des phablets, Samsung règne aujourd’hui en maître sur ce marché. Avec son S-Pen et ses nombreuses applications dédiées, le Galaxy Note 3 est sûrement le smartphone phablet le plus abouti. Certains regretteront sa finition plastique faux cuir, mais son prix attractif en fait un véritable choix à ne pas laisser de côté. Samsung proposera sûrement des Offres de Remboursement sur ce produit avant Noël. A noter que le smartphone est compatible avec la Galaxy Gear, montre connectée du constructeur.

Le HTC One Max est pour moi le moins intéressant de la liste. Cependant, sa très bonne finition, tout comme son interface HTC Sense pourront en séduire plus d’un. Quant au Sony Xperia Z Ultra, je trouve dommage qu’il ne soit pas aussi bon en photo que son petit frère le Xperia Z1, mais la finition irréprochable, les applications Sony, et le fait qu’il soit waterproof sont des arguments de choix qui peuvent vous intéresser.

Toujours pareil, pour ceux qui en ont marre d’Android, Nokia va proposer son Lumia 1520 courant Novembre. Pour l’avoir essayé, l’écran est vraiment magnifique, et le device dans son ensemble est vraiment très soigné. Comme souvent avec les Nokia, le smartphone dispose également d’un très bon appareil photo 20 Mégapixels Pureview, avec optique Carl Zeiss. On notera aussi la présence de recharge sans fil directement dans le téléphone, chose qui avait disparu avec les derniers modèles du constructeurs.

Le Acer Liquid S2 se défend lui aussi très bien avec de bonnes caractéristiques et un prix très attractif : seulement 480 euros ! On pourra retenir que le smartphone permet d’enregistrer des vidéos en 4K (Ultra HD).

SAMSUNG CSCEnfin, dernier smartphone de la liste, le LG G Flex, qui sera proposé à un prix compris entre 700 et 800 euros. Cette phablette de 6 pouces dispose d’un écran incurvé, ce qui permet de considérablement réduire la taille du smartphone par rapport à la concurrence, comme le montre cette image. J’ai aussi lu que l’écran incurvé provoquait une bonne sensation au toucher, et qu’il permettait une immersion encore plus complète dans les vidéos. Seul bémol selon moi, la définition qui n’est que HD, et non Full HD, mais je pense que c’est surtout dû à des problèmes d’ordre technique à ce jour. Je rappelle que Samsung a aussi un smartphone à écran incurvé dans les tiroirs, incurvé à l’horizontale cette fois-ci, mais je n’avais pas assez d’infos sur le produit pour pouvoir le mettre dans le tableau. Le Samsung Galaxy Round devrait, lui, avoisiner les 1000 euros, quand même.

Et voilà, ainsi se termine mon guide des phablettes 2013. J’espère avoir été le plus complet possible pour vous permettre de faire votre choix.

Et vous, allez vous craquer pour une phablette à l’approche de Noël ?

Article par Androxis
@alexisandre92