[TEST] La Sony Xperia Z3 Tablet Compact : élégance, confort et performance

Aujourd’hui, je teste pour vous la nouvelle née de la gamme Xperia Z3 : la tablette Xperia Z3 Compact, en vente depuis la semaine dernière.Sony Xperia Z3 Tablet Compact Blanc Face

Tablette 8 pouces blanche

Jusqu’ici je ne m’intéressais qu’au format 10″, le format standard des tablettes, notamment évangélisé par les iPad d’Apple. Mais c’est pas très transportable tout ça…

Du coup je me lance avec la première tablette 8 pouces de Sony (ici version Wifi 32GB). Au premier coup d’oeil : elle est extrêmement fine (6,7 mm d’épaisseur). Une prise en main, et je me rends compte que le poids est également impressionnant de légèreté (270g contre 331 pour l’iPad Mini 3 récemment sorti). Design élégant et épuré, la connectique est cachée par des trappes mais accessible. Au menu : port MicroUSB, entrée MicroSD pour une extension jusqu’à 128GB de stockage. Pas mieux côté Apple qui a toujours son port propriétaire et aucune extension de stockage possible. De même pour la Nexus 9 de Google. De son côté l’écran Triluminos de 1920 x 1200px vous garantira des couleurs riches et une luminosité agréable.

Sony Xperia Z3 Tablet Compact Tranche

On retrouve ensuite un appareil photo arrière de 8Mpx et frontal de 2,2Mpx. Je vous le donne en mille, Apple n’en fait toujours pas autant. A côté de ce dernier, une LED de notification discrète et élégante qui vous alertera d’une notification en absence. Un processeur Snapdragon 801 cadencé à 2,5Ghz (un des meilleurs du marché) et une mémoire vive de 3GB plus tard, on se retrouve avec une tablette plutôt carrément performante et fluide embarquant Android 4.4 et qui recevra très prochainement Android 5.0 Lollipop. A cela s’ajoute la présence par défaut d’applications développées par Sony notamment pour le traitement photo, vidéo, la musique et la vie sociale. J’ai un petit coup de coeur pour l’application « Live on Youtube » permettant de diffuser en live ses vidéos sur YouTube. Attention cependant à ne pas spammer en partageant une balade à cheval au fin fond de la cambrousse…

Une fonction bien cachée permet également un enregistrement vidéo écran (avec voix incluse) en plus de la capture d’écran : top pour les blogueurs ! Une pression longue sur le bouton power et cette fonction est à vous !

Bonus, cette tablette est également étanche et résistante à la poussière (certifiée IP65 et IP68).

Côté batterie, 4500 mAh s’offrent à vous. En théorie cela paraît peu, certaines tablettes disposant de 6000 mAh. Mais la consommation de l’écran peu importante, couplée à la fonction stamina (stoppant uniquement les applications inutilisées, sans gêne pour l’utilisateur) permet 2 jours d’autonomie en utilisation moyenne (mail, surfs, jeux, réseaux sociaux). Seul hic : la consommation vidéo en streaming, qui peut être gourmande. Ah ben personne n’est parfait !

Un petit bug également de temps en temps : un cercle apparaît comme si j’avais essayé de zoomer sur un point de l’écran. Celui-ci est très sensible et peu détecter votre doigt même lorsque celui-ci ne touche pas tout à fait la surface, faisant apparaître ce cercle. Rien de bien gênant toutefois.

En bref un petit bijou de design, de légèreté et de performance accessible entre 379 et 479 euros.

Version Wifi 16GB : 379 euros
Version Wifi 32 GB : 429 euros
Version 4G 16 GB : 479 euros.

MA NOTE : 9/10

POUR FAIRE SIMPLE

Les Plus

  • Légèreté
  • Format 8 pouces
  • Finesse
  • Qualité d’écran
  • Rapidité d’exécution
  • Extension de stockage
  • Elégance du design
  • Applications Sony
  • Fréquence de mise à jour

Les Moins

  • Batterie
  • Prix
  • Surface parfois très sensible

TEST EN VIDÉO

Publicités

[Test] Xperia M2, le milieu de gamme 4G de Sony

TestSonyXperiaM2

La 4G, tout le monde s’y met. Les opérateurs poussent à fond leurs nouvelles offres et espèrent une démocratisation rapide de cette technologie. D’abord incluse surtout dans des smartphones haut de gamme, la 4G arrive aujourd’hui sur des smartphones milieu de gamme, et même sur des entrée de gamme à moins de 200€.

Chez Sony, pas encore d’entrée de gamme 4G, mais un nouveau milieu de gamme avec cette techno : le Xperia M2 à 250€. Comme d’habitude on retrouve le design classique Sony avec apparence verre et contours aluminium, même si nous sommes en réalité sur du plastique ici, milieu de gamme oblige. Niveau specs, on a ici un écran 4,8 pouces 960 x 540 (229 ppi), 8 Go de mémoire, extensible via Micro SD (32 Go max), un processeur Qualcomm Snapdragon 400 Quad-Core 1,2 GHz épaulé par 1 Go de RAM, un appareil photo 8 Mégapixels avec flash, une caméra frontale pour la visio et les selfies, la 4G bien entendu, et une batterie 2300 mAh. Le tout tourne sous Android 4.3, et le smartphone est disponible en noir, blanc et violet. Il n’est malheureusement pas waterproof, contrairement au reste de la gamme Sony.

Les bons points du Sony Xperia M2

Pour un milieu de gamme, le Sony Xperia M2 dispose d’un design très réussi. Le smartphone est fin et reprend les codes de la gamme Xperia. Certes, c’est du plastique, et on s’en rend compte en le prenant en main, mais le visuel est très bon.

J’apprécie l’interface Android de Sony, assez sobre, mais ce point dépendra de vos goûts. Sony a implémenté ses propres services dans le smartphone, à savoir Playstation, Walkman et Sony Entertainment Network pour la musique et les films, ce qui plaira aux amateurs de contenus. Gros plus, l’interface photo est vraiment pas mal, et Sony a inclus énormément d’options, comme à son habitude.

Les performances du smartphone sont vraiment très bonnes, et je n’ai vu aucun ralentissement. L’autonomie est bonne. Au final, on se retrouve avec un beau smartphone 4G, assez puissant et rapide, pour seulement 250 euros. De quoi aider à la démocratisation de cette technologie.

Le Xperia M2 (à gauche) ressemble beaucoup au Xperia Z1 (à droite), mais il est en plastique.

Le Xperia M2 (à gauche) ressemble beaucoup au Xperia Z1 (à droite), mais il est en plastique.

Ce que j’aime moins dans le Sony Xperia M2

Le design du Sony Xperia M2 est très réussi, mais il y a une énorme perte d’espace sur le haut et le bas du terminal, comme souvent chez Sony, ce qui rend le smartphone très grand, là où la concurrence fait moins encombrant dans les mêmes tailles d’écran. Comme je l’ai expliqué plus haut, on ressent très vite que c’est du plastique et non du verre. Les bords sont caoutchouteux et pas très quali, mais n’oublions pas que nous sommes sur un smartphone milieu de gamme. L’avant et le dos attirent énormément les traces de doigts. L’écran est bon mais pas hyper lumineux et il y a beaucoup de reflets en utilisation en plein soleil, ce qui gêne la visibilité. Bizarrement, on a aussi l’impression que l’écran est très « enfoncé » dans le smartphone plutôt que de toucher directement le verre. Aussi, ce n’est pas de la HD, dommage.

Gros point noir, on nous annonce 8 Go de mémoire embarquée, quand le smartphone en fait en réalité 5, avec seulement 4,5 Go de libres au démarrage du smartphone. Bien sûr, on pourra rajouter de la mémoire avec une carte Micro SD, mais seulement jusqu’à 32 Go. Côté photos, grosse déception. Les clichés ne sont franchement pas terribles pour du 8 Mégapixels. On pourrait s’attendre à mieux venant de Sony et sa technologie Exmor RS, qui a tout de même une certaine légitimité dans la photo. Les clichés sont en 5 Mégapixels seulement en mode 16/9ème et il faut passer en 4/3 pour avoir du 8 Mégapixels. L’appareil photo frontal n’est vraiment pas top non plus.

Enfin, deux énormes déceptions pour moi. D’abord, le smartphone n’est pas waterproof, contrairement au reste de la gamme Xperia. C’est vraiment dommage car c’est un des grands points forts de Sony, d’autant plus que le smartphone avait été présenté comme waterproof lors du MWC. Je ne sais pas pourquoi cette fonction a été retirée. Pire encore, incompréhension totale, c’est un smartphone neuf, qui vient de sortir, et il ne dispose même pas de la dernière version d’Android (4.4 KitKat), alors que le Z1 sorti il y a plus d’un an a déjà reçu cette mise à jour.

Comme sur le Xperia Z1 (à gauche), le Xperia M2 (à droite) attire les trâces de doigts et les reflets.

Comme le Xperia Z1 (à gauche), le Xperia M2 (à droite) attire les traces de doigts et les reflets.

Le verdict

En conclusion, le Sony Xperia M2 est un smartphone 4G milieu de gamme, et on en a pour son argent. Avec l’arrivée des forfaits 4G abordables, ce nouveau Xperia devrait trouver sa place sur le marché. Le mobile est élégant et performant et devrait plaire à pas mal de monde. On commence à se retrouver avec des grands écrans, 4.8 pouces ici, même sur des milieu de gamme, ce qui est une très bonne chose. Il faudra par contre fermer les yeux sur certaines incohérences pénalisantes, comme une qualité photo pas folichonne, un écran peu lumineux, Android en version 4.3 seulement, ou encore l’absence de Waterproof. Attention à bien garder un œil sur la concurrence, qui devrait arriver prochainement avec des modèles similaires, et peut être moins chers.

6,5/10

Les Plus

  • Le design élégant…
  • Les fonctionnalités photos nombreuses…
  • L’interface et les services Sony
  • La 4G
  • Les performances
  • Le prix

Les Moins

  • … mais très plastique au toucher
  • … mais la qualité des clichés n’est pas au RDV
  • Encombrant par rapport à cette taille d’écran
  • Ecran peu lumineux et beaucoup de reflets
  • Attire les traces de doigts
  • Seulement 4,5 Go utilisables
  • Où est passé le waterproof ?
  • Android 4.3 alors que 4.4 est sorti

Article par Androxis
@alexisandre92